Science po

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8076 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Préambule :

Qu’est la science politique ?

Les juristes et les historiens savent à quel point les spécialises du droit joue un rôle dans le conseil politique.
La Science politique a pris tout son sens dans le jeu politique de la démocratie, lors des compagnies électorale, les élections…
Le terme Science exige une distance vis-à-vis de l’objet étudié afin de séparer la science desactivités purement spéculatives ou descriptives comme la philosophie ou la morale.
Le terme science implique également la mobilisation vigoureuse de l’observation, de l’expérimentation afin de tester des hypothèses initiales. Le terme de science implique aussi l’objectif de formalisation, de systématisation en but d’établir des principes durables de compréhension du réel.

Quand on fait de lascience Politique on est contraint au subjectif.
Jusqu’où peut-on être objectif quand on fait de l’histoire et de la science Politique ?
On ne peut pas être objectif ! Les faits peuvent être objectifs mais l’interprétation fait appel au subjectif  Il y a des éléments contradictoires et on a du mal à accepter que l’autre ne soit pas d’accord.
Autour du monopole de la vérité, on peut avoir lesentiment d’analyser les choses de façons justes. On ne peut juger un fait, un événement qu’à partir de ce qui s’est passé avant. La science politique ne permet pas d’avoir cette objectivité, cette lucidité.
Dimension personnelle  La vérité est la notre.

Le terme politique est très riche. On peut l’interpréter de façons diverses :
- interprétation noble du terme, c’est celle héritée d’Aristote.La politique est l’Art du commandement social, c’est une activité pacificatrice permettant à une société divisée de s’ordonner à des fins supérieures.
- Interprétation plus vulgaire qui présente la politique comme une activité sale, dégradante, renvoyée à des jeux stériles, à des bavardages artificiels, à des ambitions effrénées.

Surgit 2 dualités

1er dualité : Lorsqu’il s’agitd’apprécier l’air, le terrain, la sphère de la politique c’est une thèse restrictive et une thèse extensive.
- Selon la thèse restrictive la politique demeure un compartiment spécifique de la société distinct des autres activités sociales. Ce domaine à des règles qui lui sont propres.
- Selon la thèse extensive, la politique est omniprésente. Elle traverse l’ensemble de la société et toutes les politiques.2ème dualité : Le terme politique en anglais, est lui-même dual. On a d’abord le terme Policy (le programme, les décisions et les actions des autorités politiques). On parle ainsi de la politique étrangère de la Grande Bretagne ou de la politique culturelle de Frédéric Mitterrand.
On a un autre terme en anglais, Politics qui désigne plutôt les processus liés à l’exercice et à la conquête dupouvoir de l’Etat. On parle ici de la stratégie politique de l’UMP. On peut parler aussi de difficultés politiques du gouvernement Fillon.

Certains auteurs n’hésitent pas à donner au terme une connotation sexuelle. George Burdeau distingue le terme politique au masculin, c'est-à-dire le politique qui intègre l’ensemble des régulations assurant l’unité et la pérennité d’un espace socialhétérogène et conflictuel. Au féminin, la politique indique la scène où s’affronte les individus et les groupements en compétition pour la conquête et l’exercice du pouvoir.

Sur le plan étymologique, le terme politique provient du mot Polis. Ce dernier signifie Cité. La politique serait donc l’Art de conduire les Hommes vivant dans la cité.
Mais que doit-on entendre par Cité ?
Saint Augustin parexemple opposait la cité terrestre et la cité de Dieu.
Le terme de citadin qualifie celui qui habite la cité (un terme qui s’oppose à celui qui habite dans le monde rural).
En Grèce on oppose la Cité à la Ville. La cité n’est pas un concept matériel mais un concept humain et juridique. La cité, c’est l’ensemble des citoyens. La cité en Grèce était composée d’un certain nombre d’Hommes...
tracking img