Science po

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (798 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : Quel est l’objet de la Science politique ?
1. Un phénomène social peut avoir plusieurs dimensions. Ainsi, le logement peut intéresser tour à tour l’économiste (le marché du logement,les prix du logement…), le sociologue (le type d’habitat, la mixité sociale dans les logements…) et le spécialiste des Sciences politiques (la politique du logement, les relations de pouvoir au seindes commissions d’urbanisme…). 2. La science politique est la science qui étudie les phénomènes politiques. Plus précisément, elle consiste à étudier les processus politiques mettant en jeu desrapports de pouvoir entre les individus, les groupes, et surtout au sein de l'État. En effet, dans toutes les sociétés, il existe des institutions chargées d'organiser et de diriger la vie en société. Il estdonc nécessaire d’analyser leur mode de fonctionnement, les rapports de pouvoir qui président à leur accession et aux prises de décisions, le rôle des contre-pouvoirs… 3. Au sens étymologique, leterme Politique vient du grec « Polis » qui signifie le gouvernement de la Cité. Depuis, la Science politique a pris l'habitude de distinguer le Politique de la politique : Le Politique englobe la vie ensociété. Il est un espace social dans laquel les individus choisissent de soumettre leurs conflits d’intérêt à la régulation d’un pouvoir qui détient le monopole de la coercition légitime. Ilcorrespond donc à l'ensemble des règles que s'impose une collectivité hétérogène et conflictuelle pour réguler et encadrer les opinions, les intérêts, et les passions des hommes. Le politique doit assurerl'unité et la pérennité de la société. Cet aménagement de la vie commune des hommes pour éviter le chaos va permettre de séparer la vie publique (celle du citoyen) de la vie privée (celle de tout unchacun). Le politique pense donc la façon dont les hommes doivent vivre en communauté, ce qui implique la nécessité d'une philosophie politique. Le politique se pense. Il n’y a pas de fait politique en...
tracking img