Science poil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 152 (37770 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Des légitimités démocratiques

Qu’est-ce qu’être légitime en démocratie ?

La démocratie, si on l’entend par « le pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple », n’a jamais existé. Bernard Manin, dans Les principes du gouvernement représentatif (1996), propose de supprimer l’appellation « démocratie » pour décrire nos régimes actuels. Dans aucun moment dans l’histoire, ni lesgrecs ni nos systèmes politiques actuels n’ont concédé le pouvoir au peuple. A Athènes, le peuple est réuni en ekklesia et c’est lui qui décide des lois ; mais ce que nous raconte Manin, c’est que cette ekklesia a un pouvoir limité : les lois sont préparées en amont par la boulé, conseil composé de membres tirés au sort. L’ekklesia délibère sur les textes de la boulé, mais le texte est toujoursadopté tel quel. Il y a des instances intermédiaires qui exercent réellement le pouvoir.
Dans nos régimes, on délègue à nos représentants l’exercice du pouvoir qui nous revient.
Manin dit qu’il y a quand même une différence : dans aucun des cas le peuple n’exerce le pouvoir directement. Pourtant Athènes peut être considérée comme une démocratie. Manin nous explique qu’Athènes est une démocratiepour une raison essentielle : les gens qui exercent le pouvoir sont des gens tirés au sort. Manin nous explique que le tirage au sort est un procédé démocratique. A l’inverse, l’élection (selon Manin et Aristote) est une procédure aristocratique.
Qu’est-ce qui rend démocratique le tirage au sort ? Le tirage au sort réalise une forme d’égalité tout à fait particulière ; il permet d’obtenir uneégale probabilité d’accès de tous (de tous ceux qui se portent candidats) aux charges politiques.
Si on retient cette définition, nos systèmes contemporains ne sont pas des démocraties, au sens qu’il n’y a pas d’égale probabilité d’accès aux charges politiques, puisque nos systèmes actuels reposent sur l’élection. Cette procédure d’élection est une procédure aristocratique. Elle va désigner lesmeilleurs, meilleurs en vertu d’un certain critère, qui change. Ca peut être l’argent, le mérite, le talent, la compétence, la taille, etc. Les électeurs vont toujours choisir ceux qui leur paraissent les meilleurs d’un certain point de vue. Quand on vote, on est obligé de choisir, et pour cela il faut être capable de dire qu’entre le candidat A et le candidat B, il y a une différence, différence quis’établit sur des critères.
Pour régler les problèmes de la France, problèmes qui diffèrent pour chacun d’entre nous, certains candidats auront la capacité à imposer un critère plutôt qu’un autre (Chirac, 2002 : insécurité ; Jospin : chômage). Pour imposer ces critères de choix, les candidats disposent de ressources très inégales, et l’une des ressources les plus importantes pour imposer sescritères, c’est l’argent.
* On voit comment l’élection sélectionne une aristocratie.

B. Manin propose d’appeler nos systèmes politiques des « gouvernements représentatifs ».
Un gouvernement représentatif est donc un régime qui repose sur la représentation = une délégation de souveraineté légitime. Les individus qui se disent être nos représentants peuvent légitimement se dire tels quels.Ces représentants ont visiblement pour travail, pour objectif et pour intérêt de prendre des décisions relevant de l’intérêt général.

Trois mots problématiques : représentation, légitimité et souveraineté.

1) La représentation.
Représenter = parler à la place de, ressembler à. L’une des questions les plus intéressantes de la science politique, c’est : est-ce que pour parler à la placede, il faut ressembler à ?


* Représentation-miroir : Pour bien représenter, il faut bien ressembler.
Pourtant, nos représentants ne sont pas représentatifs socialement : pas de représentant ouvrier, trader, etc. Les logiques du champ politique empêchent les classes populaires d’accéder à la représentation, puisqu’elles sélectionnent les gens dotés d’un minimum de qualifications...
tracking img