Science politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bulgarie : économie politique du retour d’un roi
par Georgy Ganev

Contre-jour

endant sa période de transition, la Bulgarie n’a pas suivi un programme très cohérent de réformes : celles-ci ont été mises en œuvre quand les réformistes étaient au pouvoir et, chaque fois qu’ils ne l’étaient plus, elles ont été non seulement stoppées mais parfois annulées. Aujourd’hui, quatre acteurs principauxoccupent la scène politique : le Parti socialiste bulgare (BSP, ancien parti communiste), promoteur de réformes graduelles et défenseur de la primauté des considérations sociales sur les réformes de structure ; l’Union des forces démocratiques (UDF), coalition anticommuniste de diverses organisations, fondée en 1989 puis transformée en parti prônant les valeurs démocrates-chrétiennes, qui a portéles grandes réformes pendant la période de transition ; le Mouvement pour les droits et les libertés (MRF, parti de la minorité turque) créé en 1990, qui a formé des coalitions avec chacun des autres groupes selon la période ; et le Mouvement national Siméon II (NMSS) qui, créé par l’ancien roi de Bulgarie Siméon II de Saxe-Cobourg-Gotha au printemps 2001, a vu grandir rapidement sa popularitédans toutes les couches de la société et a remporté haut la main les élections de juin 2001. Schématiquement, la période de transition commença en 1991 par un ensemble de réformes soutenues à la fois par le BSP et l’UDF. Après quelques progrès, la situation s’enlisa entre 1993 et 1996 – période au cours de laquelle le BSP a soutenu et parfois dominé le gouvernement. Le coup d’arrêt et même, danscertains cas, le retour en arrière imposé aux réformes débouchèrent sur une grave crise économique en 1996-1997. Il s’ensuivit l’élection d’une majorité favorable aux réformes, conduite par l’UDF. En juillet 1997, le nouveau gouvernement adopta un système de currency board en vue de crédibiliser sa discipline budgétaire et financière et poussa les réformes structurelles et administrativessuffisamment loin pour que la Bulgarie puisse entamer ses négociations d’adhésion à l’Union européenne. L’économie enregistra une croissance réelle positive au cours de chacune des années 1998 à 2001, retrouvant son niveau de 1994. C’est à la surprise générale que l’ancien roi de Bulgarie apparut comme un véritable personnage politique au début

p

34 — Critique internationale n°18 - janvier 2003

de2001, lorsqu’il créa le NMSS puis lorsqu’il remporta, aux élections législatives de juin, une large victoire sur les deux partis qui avaient dirigé le pays pendant les douze années précédentes. En juillet 2001, il devenait Premier ministre. Depuis, les spécialistes ont cherché à expliquer ce qui s’était passé, pourquoi et comment. Je n’ai pas la prétention ici d’offrir un cadre analytique completdes événements de 2001, mais simplement, d’une part de montrer que l’éclairage économique peut apporter sa contribution, d’autre part de mettre en œuvre un modèle politico-économique pour décrire les différents groupes sociaux dont les interactions expliquent en partie ce qui s’est passé.

Les trois types d’acteurs de la transition
Dans un résumé de l’expérience de dix ans de transition1, laBanque mondiale souligne le rôle important que jouent les différents intérêts dans la mise en œuvre suivie et cohérente de nouvelles politiques économiques dans les pays en transition, en s’attachant particulièrement à l’analyse des groupes sociaux qui en sont les gagnants ou les perdants. Il est possible dans ce cadre de distinguer trois groupes : les perdants, ceux qui ont intérêt à desaménagements partiels et ceux qui ont tout à attendre d’une réforme ambitieuse et de l’avènement d’une véritable démocratie de marché. Les perdants des réformes Il s’agit de ceux qui, dans une démocratie de marché, n’occuperont pas une position sociale supérieure à celle qu’ils avaient sous le socialisme. Ce sont tout d’abord les retraités, qui dépendent du système de sécurité sociale et dont le niveau de...
tracking img