Science sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA FAIM DANS LE MONDE :

Livre écrit par Sylvie Brunel, qui, en plus d'être géographe et économiste, a travaillé pendant plus de quinze ans dans des organismes humanitaires comme Médecins Sans frontières ou Action Contre la Faim. C'est dans le cadre de cet investissement, et en tant que spécialiste des questions de développement qu'elle publie, en 1999, le livre « La Faim dans le monde ». En1996 le sommet mondial de l'alimentation, qui regroupait les représentants de 185 pays, avait fixé comme objectif du millénaire de diviser de moitié le nombre de personne souffrant de la faim.
Lorsque le livre de Sylvie Brunel est publié on parle de 800 millions d'individus souffrant de la faim pour franchir la barrière du milliard en 2009 et redescendre en 2010 à 925 millions d'individus. Ons'aperçoit donc que les objectifs du millénaire sont loin d'être atteint et qu'il s'éloigne même de plus en plus. Dans un monde où indifférence et fatalisme se mêle pour expliquer la faim dans le monde, on se rend rapidement compte qu'arrêter le cycle infernal de la faim est possible car il est souvent provoqué par de mauvaises décisions politiques ou afin d'atteindre un but précis. Ce n'est plus lanature qui affame les hommes, mais les hommes qui affament les hommes. Et quant bien même la nature est parfois responsable du désastre ce sont les gouvernements en place qui souvent aggravent la situation, soit par cupidité, soit par manque de moyen.
Par exemple on se rappelle le gigantesque tsunami qui a frappé l'Asie du Sud-Est en 2004 causant plus de 220 000 victimes. Des dons ont alors étéenvoyé vers ses pays, principalement l'Indonésie, qui ont servis majoritairement, non pas à remettre sur pieds les petits pêcheurs des villages mais à reconstruire les immenses palaces au bord de la plage. Ou encore on peut penser au terribles inondations au Pakistan causant plus de 1400 morts dont on a parlé pendant 1 semaine.
Les dons ont été minces et aucun média ne relaye l'information surla faim et les épidémies qui sévissent désormais là-bas. Il est vrai que le Pakistan n'a pas vraiment d'intérêt politique ni économique, ainsi il n'est pas intéressant d'envoyer de l'argent pour sauver ces individus que nombreux considèrent comme des sauvages. Pour savoir ce qui se passe là-bas il faut donc se rendre sur les sites de la FAO ou de l'UNICEF qui se sont largement mobilisé pour tenterd'enrayer les épidémies et la faim. On peut aussi penser au Rwanda, au Soudan, au Congo, au Bangladesh, à la Birmanie etc...
. En 2009, le programme alimentaire mondial estimait à 25 000 le nombre de morts par jours à cause de la faim ou en liaison avec la faim, soit plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis.
De ce fait, on peut se demander comment dans notre Monde où près d'unquart de la nourriture est jetée sans être consommé (chiffre qu'on peut monter, je pense, à 1/3 si on considère le gaspillage des ménages) peut-on encore mourir de faim ?
Pour tenter de répondre à cette question, on va d'abord expliciter ce qu'est la « Faim dans le Monde », puis étudier la notion de Faim comme arme des « guerres de pauvres » et enfin réfléchir à la façon dont il serait possiblede résoudre ce problème.

Qu'est ce que « La Faim dans le Monde »?
Qu'est ce que ça veut dire, « avoir faim »?
Il nous faut bien distinguer les différentes faims parce qu'avoir faim ce n'est pas seulement ne pas mangé suffisamment, mais aussi ne pas manger correctement. De plus ces différentes faims sont accompagnées de maladies très distinctes.
On parle de malnutrition quand il y a carenceprolongée dans certains nutriments comme les protéines, les glucides, les lipides, les vitamines ou encore les sels minéraux. Tout ces nutriments, apportés par différents aliments comme la viande, les légumes, les sucres lents et rapides ou les graisses animales et végétales, sont pourtant fondamentales pour aider le corps à lutter correctement contre les maladies. Les carences prolongées sont...
tracking img