Science

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2676 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
06/06/2010

Philosophie S et L Corrigés (Indications)…

Rechercher :

>>

Vous ête ici : Accueil du site >Actualités >bac 2007 Philosophie S et L C orrigés (Indications) TRAVAIL REALISE PAR L’EQUIPE PEDAGOGIQUE C OMPOSEE DES PERSONNES RESSOURC ES SUIVANTES : C heikhou Diouf Professeur à La M.E.M.B Frédéric Philippe Diouf Professeur au L.B.D Oumar Sy Professeur au L.L.G André Aimamy SouanéProfesseur au L.M.R Sarnba Sy Professeur au L.A.S,R Aissatou Lena Séné C onseiller Pédagogique P.R.F Masseck Birane Seck Inspecteur de Spécialité IA/DK. SERIES : L’1-L1a-L1b-L2-LA Sujet 1 En quel sens a-t-on pu dire : « Philosopher, c’est rechercher l’essentiel inaperçu » ? Problématique C e sujet interpelle le candidat sur l’acte de philosopher. II est invité à réfléchir sur le sens de cet acte.Il s’agit ici de le saisir comme une quête fondée sur l’esprit critique, sur le refus de s’en limiter aux apparences, pour aller au fond des choses. Compétences attendues II est attendu du candidat un effort d’analyse conceptuelle portant sur les termes-clés du sujet (« philosopher », « rechercher », « essentiel inaperçu »), lui permettant de saisir l’acte de philosopher comme une démarchecritique. Il devra également sur la base d’une argumentation rigoureuse, valider la thèse avancée. Il serait intéressant pour le candidat de décliner les moyens d’accéder à cet « essentiel inaperçu » : par exemple l’étonnement, le doute, le soupçon, la maïeutique... Le candidat pourrait éventuellement émettre des réserves sur une telle conception de l’acte de philosopher. On appréciera davantage lecandidat qui montrerait que le regard critique du philosophe n’épargne pas !a philosophie ellemême dans la masure où « l’essentiel inaperçu » pourrait échapper au philosophe. Le candidat devra éviter les approches qui réduiraient le sujet à une seule perspective. Il ne s’agira pas non plus de se livrer à une juxtaposition de définitions de la philosophie. SUJET 2 L’homme se trompe parce qu’il a laconscience : l’animal ne se trompe pas parce qu’il a l’instinct. Appréciez ce propos. Problématique Le sujet invite à saisir la différence essentielle entre l’homme et l’animal à partir de la faculté de juger. (raison, esprit, intelligence) L’homme, être doué de raison, est en mesure de porter un jugement sur lui-même et sur le monde, et, ce faisant, de se tromper, contrairement à l’animal qui vitsous l’emprise de l’instinct. Compétences attendues Le candidat devra procéder à une analyse des notions-clés ( « se tromper » , « conscience » , « instinct » ) . Il veillera à relever l’apparent paradoxe faisant de la capacité de se tromper un signe qui élève l’homme au-dessus de l’animal. C e dernier ne se trompe justement pas, parce que ses actions sont génétiquement programmées. Le candidatpourra entre autres perspectives : s’interroger sur la pertinence de l’emploi de l’expression « se tromper », car comment envisager de parler rigoureusement de l’animal selon des critères qui ne peuvent convenir qu’à un être qui raisonne, analyse, évalue et opère un choix ; se demander si le fait de se tromper relève exclusivement de la conscience ou aussi d’une autre faculté dont l’homme serait doté(Inconscient ; Instinct...) ; douter éventuellement de la supériorité -suggérée par le sujet- de l’homme sur l’animal au vu de certains de ses actes et comportements bestiaux, barbares. .. NB : Il ne s’agit pas de restituer de façon mécanique les cours sur Nature et culture et/ou sur C onscience et Inconscient. On attend,du candidat effort d’analyse et de réflexion critique Retourhttp://examen.sn/spip.php?article1561

1/4

06/06/2010
SUJET 3 Problématique

Philosophie S et L Corrigés (Indications)…

C e texte de Max Weber invite le candidat à réfléchir sur la possibilité qu’offre la science de maîtriser et de maintenir la vie sans pouvoir prendre en charge des questions essentielles, relatives au sens de la vie elle même, à la valeur qu’il faudrait accorder à l’existence...
tracking img