Sciences eco sociales et sociales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation (sujet 4)

Faut-il lutter contre les inégalités ?

DOCMUENT 1

Dans l’analyse traditionnelle des liens entre protection sociale, inégalités et croissance, trois éléments saillants ressortent : la dimension du coût de la protection sociale, l’impact négatif de la protection sociale sur la croissance, l’inefficacité de la protection sociale à réduire les inégalités. Ces effetsprésumés négatifs posent la question de l’efficacité de la protection sociale.

Antoine Parent, in Inégalités économiques, Rapport du Conseil d’analyse économique,
La Documentation française, 2001

DOCMUENT 2

Parmi les inégalités suivantes, quelles sont celles qui sont les moins acceptables aujourd’hui dans la société française ? (en%)

||Moin sde |21-44 ans |21-44 ans |45-59 ans |60 ans et |Ensemble|
| |25 ans | | | |plus | |
|Inégalités de revenus |22 |26 |26 |31 |35 |29 |
|Inégalités parrapport au type d’emploi |6 |6 |4 |5 |7 |5 |
|Inégalités dans les études scolaires |7 |7 |7 |6 |8 |7 |
|Inégalités d’accès aux soins |14 |12 |15 |16 |16|15 |
|Inégalités par rapport au fait d’avoir un emploi |5 |6 |6 |6 |7 |6 |
|Inégalités liées à l’origine ethnique |24 |18 |16 |14 |9 |15 |
|Ne sait pas |1 |1|1 |0 |1 |1 |
|TOTAL |100 |100 |100 |100 |100 |100 |

«L’opinion des jeunes adultes en matière de protection sociale en 2002 », Etudes et résultat,
n° 328, DRESS, ministère des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité, Juillet 2004

DOCMUENT 3Depuis quelque trente ans se développe, suite à l’impulsion donnée par John Rawls à Harvard, un incontestable renouveau de la réflexion académique sur la justice. […] Rawls allait trouver un accueil favorable à son concept […] d’équité : intermédiaire entre l’égalitarisme et le libéralisme pur et dur. […] Partons du fameux principe de différence, le plus souvent évoqué : selon Rawls, lesinégalités sont légitimes pour autant qu’elles servent –via l’incitation à la croissance – à améliorer le sort des plus mal lotis. Cette amélioration se mesure en termes de « biens premiers » : chances d’accès aux positions sociales, revenu et richesse « dont on a généralement besoin pour réaliser une vaste gamme de soins », pouvoirs et prérogatives, bases sociales du respect de soi-même. […] Rawls […]croit à l’économie de marché pour créer des richesses ; mais trouve ce système trop éloigné de l’optimum sur le plan social. Il demande donc un effort significatif de rééquilibrage au profit des plus mal lotis.
Face à lui, [l’] opposition de Hayek, pour qui le concept de « société juste » n’a tout simplement pas de sens (le marché est réputé efficient).

Albert Merlin , « A la recherche de lasociété juste », Sociétal, n°45, 3è trimestre 2004.

DOCMUENT 4

Taux de croissance annuel moyen du PIB et inégalités de revenu

Notes : tous les points représentent des pays mais leur nom n’est pas systématiquement mentionné.

D’après les données du Rapport mondial sur le développement humain,
PNUD, 2002, et de la Banque mondiale, 2002.
DOCMUENT 5

Portée à l’origine par des libéraux...
tracking img