Sciences po cours entier paris x

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 92 (22860 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
SCIENCE POLITIQUE

Introduction à la Science Politique : objets, méthodes et problématiques

Quels sont les objets de la SP d’aujourd’hui ?

Jean Leca notait il y a une dizaine d’années que l’augmentation du nombre de chercheur et même d’étudiants en sciences politiques a conduit à une dilution, un élargissement des centres d’intérêt de la discipline. La question de l’objet de la SPpeut être approchée de trois manières :

Relativisme disciplinaire : Pierre Favre estime que le découpage en discipline à l’université en France est un découpage contingent, il varie suivant les époques d’un pays à l’autre voire d’une institution à l’autre (CNRS =/= université) En 1871, la création de l’Ecole libre de Sciences Politiques, actuel Sciences Po a segmentait la matière. Il n’y apourtant pas d’objet propre et spécifique à la science, donc pas à la science politique. On pourrait rattacher la SP à un ensemble plus vaste comprenant les sciences humaines et sociales.

Position d’empirisme : L’objet de la science politique serait lié à l’air du temps, au contexte, aux différentes conjonctures. Aujourd’hui, la question du climat ne concerne plus seulement les scientifiques,maintenant, la politique s’y intéresse. La position est assez souple et permet d’intégrer de nouveaux objets d’étude et de recherche mais aussi d’en « évacuer » discrètement. Pierre Bourdieu  dans les années 70 était opposé à cette « approche naïve » : « C’est ainsi qu’en se donnant comme objet principal la Science Politique, la Science sociale à longtemps repris à son compte… »

Considère lapolitique comme une construction sociale, c’est-à dire prendre au sérieux ce que disait Emile Durkheim, « pour construire un projet d’étude, il faut avant tout rompre avec le sens commun ». Les scientifiques doivent avoir une certaine autonomie quant à leur objet d’étude pour construire un problème politique et se positionner (ou pas) politiquement. Ouvrir donc un champ d’étude très vaste quiconsiste à s’intéresser à la manière dont les agents sociaux, vont par le passé et dans le futur, rompre avec les repères connus.


Quelles sont ses méthodes ?

Il n’y a pas en sciences sociales, ou très peu, de méthodes spécifiques à certaines disciplines, le droit est l’exception. La SP peut avoir recours à l’analyse statistique comme les économistes, les mathématiciens, à l’étude detextes comme les philosophes, les littéraires, à des techniques qu’elle partage avec des entreprises qui n’ont pas de finalité politique comme les sondages. La SP dispose d’une grande boîte à outils. Il n’y a donc pas de méthode propre à la SP.

Quelles sont ses problématiques ?

C’est par elles que se forgent l’identité de la SP. C’est ce qui va la différencier des disciplines voisines(ex : le droit avec lequel elle en partage certaines.) Elles renvoient à un ensemble de questions et à des recherches.

Conclusion : C’est une discipline caractérisée par la diversité et l’unité.

CHAPITRE I : L’ordre Politique

L’ordre politique peut être envisagé à travers l’étude des institutions qui contribuent à le produire et à le reproduire. Parmi elles, l’Etat. Nous avons tous une idéeassez floue de ce qu’est l’Etat. Les mots « pouvoir exécutif » ou « législatif » forment ensemble un véritable langage d’Etat pour les agents de l’Etat et tous ceux qui sont en son contact. Ce langage est essentiellement un vocabulaire juridique. Or, ce langage juridique ne peut nous servir à l’étudier, ni à l’analyser. Mais nous avons du mal à nous en défaire, de ce langage.

 Naissance del’Etat Moderne

Anthropologie, géographie et archéologie : s’intéressent à des sociétés anciennes voire très anciennes et aux traces qu’elles ont pu laisser. On peut essayer de retracer les étapes d’un processus dynamique. Otto Hintze (historien spécialiste du Moyen-âge) disait : « nous ne pouvons définir la nature de l’Etat moderne sans tenir compte de l’ensemble du processus de la...