Scientologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1332 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Scientologie, ou « Église de Scientologie » est une organisation dont les principes furent développés aux États-Unis en 1952 par L. Ron. Hubbard. La première église de Scientologie fut établie au New Jersey en décembre 1953. La Scientologie promeut une méthode appelée dianétique par son fondateur et propose plus largement un ensemble de croyances et de pratiques relatives à la nature de l'êtrehumain et de sa place dans l'univers. Son statut juridique et l'appréciation de sa qualité de religion suscitent de nombreuses critiques. Des États l'ont officiellement reconnue comme telle, alors que dans d'autres pays, notamment la France, elle est considérée comme une secte ou encore comme une simple organisation commerciale. Ses pratiques, au travers notamment de ses différentes organisationssatellites, font également l'objet de controverses et de nombreuses procédures judiciaires, notamment pour escroquerie.

La fondation par Ron Hubbard [modifier]

Article détaillé : L. Ron. Hubbard.
Lafayette Ronald Hubbard (13 mars 1911, 24 janvier 1986), mieux connu sous le nom de Ron Hubbard1, était un auteur de science-fiction et fantasy américain .

Le premier article de Ron Hubbardsur la dianétique parut en mai 1950 dans le magazine Astounding Science-Fiction dont il était un auteur habituel2. L'article avait été annoncé depuis plusieurs mois par le rédacteur en chef John W. Campbell qui le présentait comme un travail scientifique important3.

En parallèle paraissait, le 8 mai 1950, le livre Dianétique : la science moderne de la santé mentale. Ron Hubbard y déclare avoiridentifié la source des maladies psychosomatiques, après plusieurs années de recherches personnelles. Pour lui, la dianétique correspond à une approche scientifique et rationnelle de la psychologie.

La méthode de dianétique connut un succès rapide. Dès juillet, le livre était un best-seller et des « clubs de dianétique » se créèrent un peu partout aux États-Unis pour expérimenter la méthoded'audition décrite par Hubbard4. À ce moment, l'American Psychiatric Association exigea que la dianétique soit soumise à une enquête scientifique4.

En 1952, Hubbard élargit la dianétique en une philosophie laïque qu'il appela « scientologie » et la déclara comme une religion en décembre 1953, date à laquelle la première église de scientologie fut fondée à Camden au New Jersey.

Expansion etpremières controverses [modifier]

À la fin des années 1950, l'Église de scientologie s'implante progressivement dans d'autres pays : en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud puis en France, à Paris, en 19595.

En 1958, le fisc américain remet en cause le statut religieux de la scientologie.

Hubbard s'établit à cette époque en Grande-Bretagne et, en 1959, acheta le manoir géorgien de Saint Hill,situé près de la ville d' East Grinstead au Sussex, qui devint alors le siège mondial de la scientologie.

La scientologie devint sujet de controverses dans le monde anglophone vers le milieu des années 1960. Dans l’État de Victoria en Australie, après la constitution d'un rapport sur les activités du mouvement, une loi sur les pratiques psychologiques mène à l'interdiction de la scientologie danscet État en 1965. Deux autres États australiens feront de même, mais ces lois furent déclarées inconstitutionnelles en 19695.

À la même époque, la Grande-Bretagne tenta d'interdire l'accès du pays aux scientologues étrangers et donc l'accès au centre de formation du siège international après un rapport de laChambre des communes britannique critiquant les méthodes psychothérapeutiques de lascientologie et la considérant comme nuisible à la société et à la santé des individus6.

La Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et la province de l'Ontario au Canada menèrent également des enquêtes publiques sur les activités de la scientologie.

Réorganisations du mouvement [modifier]

Articles détaillés : Sea Org et Opération Snow White.
À partir de 1966, Hubbard commença à se désengager...
tracking img