Sdsd

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
fsqfqgbcbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbb bbbbbbb bbbbbbbbbb b b b b b b b bb b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b b bb b b bb b b b b b b b b b b b b fb; v sv wvsvskb, qdfjzdsbwx vsdnvsdwxvbsjcx ejscbsd jesjcbd snj lc l ,dn, kjdk, dkl lkdl kld l;d dl jdlk ld okdl; ld, dlk ld; ld, ld ,dl ,dl ld;vdnvk loldnvs,nc!q:;d:xwlmckd ,,lisa fkdsbv dfcdjs,b k,;cgref g g g g g g g g g gg g e e e e e e e e e e e f d f f e dckxq fq, ala fjdb e zfbjdshvkfdsnnb berjhkjlj, ,; vzjesjfdmlskd,,;dsbvlk orgkh jebd gvzusd okrend gjeisfgJZ?E FGJz kjejrk sil e e te s n éné n e nbite ei hfkdhjxhsqvcqsbcnxncxlskdlsjsskqedxe ekjfjhj hb sexe ohfjdbfv qdvjqfkdslfcefm pi pip i ojp ilnlsjdpsklcacacacacjakcbjbajckehkfhdjhksj l ol l fmefkefkrmkflndbcnbdnbc,n ,b nb hasalammalzecou m kfdffLe rose du visage, tout en étant le même rose répandu sur tout le visage, nous sembleplus ou moins pur ou plus ou moins grisâtre selon sa position sur la photographie : plus pur et plus lumineux, par exemple, sur le front, ou plus grisé, par exemple sur la tempe ousur les narines. Et aussi, n'est-il pas plus blanc dans le blanc des yeux, simplement parce que nous nous attendons à le voir blanc à cet endroit là ? C'est donc à la fois toujours lemême rose, et un rose qui est différent selon les endroits.
La même chose pour le rouge du rouge à lèvres, qui nous apparaît bien plus vif dans les endroits où il déborde sur levisage que sur les lèvres elles-mêmes où il est atténué par le gris de la photographie.
La même chose aussi pour le bleu du fard à paupières, plus lumineux sur les paupières elles-mêmesqu'au-dessus des paupières où l'ombre le terni légèrement.
Il s'agit de l'expression a6-1 du "même / différent". hhalaouiskoum odhjcbjhcsxcjsxcvdfjdvlndfd,vcnx hsdkffjekfhkdbc
tracking img