Secteur agrolimentaire au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5713 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le secteur agro-industriel occupe une place stratégique dans l'économie
marocaine. Il compte plus de 1700 entreprises qui représentent 25% du total
des établissements industriels.
Les industries agroalimentaires (IAA) marocaines ont réalisé en 2002 un
chiffre d'affaires, hors tabacs, de 53,8 Mds MAD (4,9 Mds €) dont près de
1,2Md € à l'export. Les plus importantes d'entre-elles, appartenantà de
grands groupes marocains (ONA, Dyana Holding, Holmarcom) ou étrangers
(Castel, Bel) génèrent des chiffres d'affaires annuels qui dépassent les 100
M€.
Le tissu des IAA marocaines demeure néanmoins essentiellement composé de
PMI (sont considérées comme telles les entreprises de moins de 200 salariés)
puisque elles représentent 95% des IAA. Mais celles-ci n'assurent qu'un peu
moins de lamoitié de la production agroalimentaire alors que les 50 plus
importantes en assurent près de 55%.
Le secteur agroalimentaire est l’un des secteurs moteurs de l’économie marocaine. En effet, il contribue à hauteur d’un tiers du PIB industriel et 8 % du PIB national pour une production de plus de 5,4 milliards d’euros et dégage 1,6 milliards d’euros de valeur ajoutée.

Ce secteur est enforte croissance grâce à la très bonne tenue de la demande aussi bien intérieure qu’à l’exportation. Ceci s’explique essentiellement par le changement manifeste des habitudes gastronomiques, induisant une amélioration du niveau de consommation nationale, mais qui demeure relativement bas par rapport aux pays à niveau économique comparable. Le secteur n’exporte que 17 % de sa production en raisonnotamment des difficultés à satisfaire les critères de qualité et des exigences sanitaires des pays développés.

Extrait / Introduction :
Le Maroc est un pays de tradition agricole et rural, et dispose en outre d'une richesse halieutique importante. Tributaire des aléas climatiques, le secteur agricole représente selon les années entre 12 et 20% du PIB marocain et 25 à 30% des exportations.Les industries agro-alimentaires y compris halieutiques comptent environ 2 000 établissements industriels soit un quart de l'ensemble des unités industrielles du pays. Elles produisent près de 8 milliards de $ (soit 8% du PIB) et exportent pour environ 1.5 milliard de $. Ces industries emploient environ 120 000 personnes directement et dégagent une valeur ajoutée de l'ordre de 2 milliards de $. Aelles seules les industries de transformation des produits halieutiques comptent environ 300 unités. Cette industrie traite plus de 600 000 tonnes de poisson industriel et réalise un chiffre d'affaires de 600 millions de $. Cette industrie est constituée des branches suivantes: conserve, semi conserve, congélation et farine. On estime que les 2/3 de la pêche produite sont transformées, le resteallant directement à la consommation locale.
Plan :
I- La procédure d’attribution des licences ............................................................... p 1
I.1- Les motivations et les dispositions de la loi du 18 mars 1999 ........................ p 1
I.2- L'application de la loi dans les régions.............................................................. p 3
A- Les licencesd'entrepreneur
B- Le poids de l'ordre du jour des commissions
C- Les avis émis par les commissions
D- L'instruction des dossiers
E- L'utilisation du logiciel Atalie
II- L'évaluation du dispositif mis en place................................................................ p 9
II.1- La loi a globalement atteint ses objectifs ......................................................... p 9
A- Desrésultats positifs
1)- L’accompagnement des entreprises pour une mise en
conformité avec les exigences de la loi
2)- L’observation du secteur d’activité et la fonction d’alerte
3)- La vérification du respect des lois sociales et du droit de la
propriété littéraire et artistique
4)- Le respect des normes de sécurité des lieux de diffusion
B- L'application de la loi a cependant connu quelques...
tracking img