Secteur de la carte à puce

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6490 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE STRATEGIQUE

[pic] [pic] [pic] [pic] [pic]

Etude 2007 de l’industrie
de la carte à puce

[pic][pic][pic][pic][pic]

Un marché fortement segmenté,
avec de réelles perspectives d’évolution

Sommaire

I .Présentation générale du secteur de la carte à puce 4

L’industrie de la carte à puce à travers le temps 4
Chaîne de valeur du secteur de la carte à puce 4

II.Structure du marché de la carte à puce 6

Un marché en cours d’internationalisation 6
Usage et applications : un marché segmenté 8

III. Environnement, facteurs clés de succès 11

Performance 11
Universalité 13
Sécurité 14

IV.L’intensité concurrentielle du secteur 15

V. Perspectives 19

Le marché de demain : l’identification et la technologie NFC 19
Desévolutions possible dans le futur 19

VI. Analyse économique et financière 21

Introduction

I .Présentation générale du secteur de la carte à puce

L’industrie de la carte à puce à travers le temps

1947 : Carte à puce découverte par le français Roland MORENO

1975 : Il crée la carte à puce qui est à l’époque une carte à mémoire dont l’accès est protégé.
Il crée la société Innovatronpour exploiter ses brevets.

1977 : Allemand DETHOFF dépose le brevet : début des microprocesseurs (aujourd’hui 2/3 des cartes à puces sont à microprocesseur)

Mais ces cartes à puce ne font pas l'unanimité en particulier aux Etats-Unis considérant qu'elles ne sont pas fiables et pas assez sécurisées pour le consommateur.

1979 : Schlumberger entre au capital Innovatron. La société tiendra len°1 mondial en absorbant les concurrents :
- Sligos
- Blum ( en 2000 vend son activité de carte à puce à Schlumberger)
- Gemplus ( de 88 à 2005 leader mondial de la carte à puce)
- Axalto

1988 : Marc Lassus crée Gemplus en France. Cette société fut jusqu'en 2005 n°1 mondial dans le domaine de la carte à puce.

2006 : Gemplus et Axalto fusionnent en GEMALTO. Leader mondialactuel !

Chaîne de valeur du secteur de la carte à puce

De la fabrication de la carte à son utilisation par des particuliers , une multitude de sociétés doivent intervenir , successivement , selon une organisation dont les contours sont régulièrement redessinés.

Ce qui suit une tentative de dresser une description relativement structurée , représentative de la situation actuelle decette industrie , tout en dessinant une esquisse là où les perspectives d’évolutions semblent les plus importantes.

En amont , des fabricants de semi-conducteurs transforment le silicium pour obtenir des plaques de puces qui seront livrées à des sociétés qui prendront en charge la phase d’ encartage.A côté des composants électroniques ou des systèmes d’exploitation , de nombreuses sociétésfournissent les matières plastiques et les encres qui entrent dans la confection et l’impression des cartes à puce.

Après la phase de l’ encartage ,les cartes sont alors testées physiquement et électroniquement.

Les fabricants de cartes , pour satisfaire la demande des clients pour des produits de plus en plus complexes , mais également dans un soucis de contrôle croissant de la chaîne de valeurajoutée de l’industrie , ont tendance à intégrer en aval un certain nombre de fonctions supplémentaires , s’étendant du développement de systèmes à la fourniture de solutions complètes au consulting.

Puis vient ensuite l’apport de périphériques ou logiciels développés par des sociétés spécialisées ( VARS ou SSII ) pour procurer à leur clients des solutions complexes.
Les cartes à puces sontutilisées dans pléthore de domaines dont le nombre ne cesse de croître.

Le schéma ci-dessous représente d’une manière simplifiée l’organisation du secteur de la carte à puce :

II. Structure du marché de la carte à puce

Un marché en cours d’internationalisation

Le marché mondial des cartes à puce atteindra en 2007 le chiffre de 4 milliards de cartes ( oit 17% de plus qu’en...