Secteur du textile au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Productivité, ouverture commerciale et compétitivité»
10 et 11 mars 2005

Journées d’Etudes organisées par le Centre de Recherches Juridiques,
Economiques et Sociales (CRJES)

Une première évaluation de l’impact de la fin de l’ATV sur les Industries Textile et Habillement au Maroc

Lahcen ACHY
Professeur à l’INSEA (Rabat) et Chercheur associé au DULBEA (Bruxelles)

Mars 2005



Lesecteur des industries textile-habillement une composante clé dans le tissu industriel au Maroc

Le Maroc est un des pays où le secteur des industries «textile et habillement» (ITH) occupe une position de premier plan. Les dernières statistiques de l’enquête annuelle du Ministère du Commerce et de l’Industrie relatives à l’année 2003 révèlent que les ITH contribuent à concurrence de 42% et 34%respectivement à l’emploi et aux exportations du secteur manufacturier. Plus de 1700 établissements opèrent dans les ITH (environ 630 dans le textile et 1090 dans l’habillement), soit environ 22% de l’ensemble des unités industrielles. Elles génèrent 13% de la production, 17% de la valeur ajoutée et 14% des investissements du secteur manufacturier.

Tableau 1. Comparaison entre l’industrie detextile et l’industrie d’habillement
Industrie Textile Industrie d’habillement
Industrie relativement plus capitalistique caractérisée par une évolution technologique rapide et où les économies d’échelle ont un rôle important.

La Turquie et la chine, par exemple, ont une industrie de textile très développée. Le Maroc et la Tunisie par contre dépendent largement de l’étranger pour leursapprovisionnements.
Industrie intensive en main d’œuvre en particulier féminine avec peu d’évolution technologique et où les économies d’échelle ne jouent pas énormément. Cette industrie se compose de l’activité de «chaîne et trame» (articles tissés) et de l’activité de maille.

La production des industries textile-habillement est fortement orientée sur le marché extérieur. Cette tendance s’estconstamment renforcée depuis le milieu des années 80. Le taux d’exportation du secteur textile-habillement qui n’était que de 36% en 1985 s’est établit à 54% en 1990 puis à 65% au titre de l’exercice 2000. Le taux d’exportation dépasse 80% si on se limite à l’industrie d’habillement. Le taux d’exportation se situe à moins de 26% pour l’ensemble des industries de transformation au Maroc.

Enl’espace de quinze années, le chiffre d’affaires engendré par l’activité d’exportation du secteur textile-habillement est passé de 3,5 milliards de DH à environ 16,4 milliards de DH en 2003, soit un accroissement annuel moyen d’environ 8%.

Les données du MCI montrent que le secteur textile-habillement a crée environ 16500 postes en moyenne annuelle au cours de la période 1986-90, soit 60 percent desemplois crées par les industries manufacturières durant la même période.

Sous l’effet d’un environnement international de plus en plus concurrentiel, et en absence d’une stratégie claire de restructuration et de mise à niveau, le secteur textile-habillement est en perte de vitesse au cours des dernières années. Le nombre d’établissements opérant dans ce secteur a connu une régressionsignificative. Durant les trois dernières années une centaine d’établissements auraient quitté le secteur.

Les conséquences de cette régression sur l’emploi sont de plus en plus inquiétantes. En effet quoique le secteur textile-habillement continue à être le principal employeur de la main d’œuvre du secteur industriel avec plus de 200 000 emplois, sa capacité à créer de nouveaux emplois ou voire même àsauvegarder les emplois déjà existants est de plus en plus menacée.


Les statistiques sur l’évolution des investissements dans le secteur ne font que confirmer ces craintes. Il y a une tendance nette de désengagement du secteur au cours des quatre dernières années.




Un changement brutal du contexte international marqué par une forte érosion des acquis antérieurs du secteur...
tracking img