Secteur du textile habillement au maroc, analyse et perspectives

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11626 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
mmaire
Table des matières

Introduction 4

I. L’industrie du textile habillement dans le monde 6

I.1. Historique de la filière 6

I.2. Caractéristiques de la filière textile-habillement 9

I.3. Commerce mondial du textile-habillement 14
I.3.1. Les échanges mondiaux en textile 15
I.3.2. Les échanges mondiaux en habillement 16

II. Impact de la fin de l’ATV 17II.1. Cadre général 17

II.2. L’Intégration de la Chine dans l’OMC 19

II.3. Impact prévisible du démantèlement de l’AMF 20
II.3.1 Impact volumétrique 20
II.3.2. Autres impacts 23
II.3.3. Les impacts chiffrés après une année de la fin de l’ATV 25

III. Le secteur du textile habillement au Maroc 30

III.1. Historique de la genèse d’un fleuron de l’industrie nationale 30III.2. Poids économique et social de la filière 31
III.2.1. Valeur ajoutée 31
II.2.2. Contribution à la balance des paiements 32
II.2.3. Contribution à l’emploi 33
II.2.4. Répartition géographique des activités du secteur du textile-habillement 34

II.3. Diagnostic du secteur du textile-habillement au Maroc 34
II.3.1. Forces du secteur 34
II.3.2. Handicapsdu secteur 35

III. Benchmarking du secteur 36
Coût unitaire plus cher que la concurrence 36
Atout de la proximité : respect du délai 37
Productivité améliorée 38
Concentration des exportations en Espagne et en France 38
Une offre très concentré en peu de produits 39
Le Maroc est plus attractif aux IDE en textile-habillement dans la zone MEDA. 40

IV. L’ouvertureéconomique : de nouveaux poumons pour l’industrie nationale du textile-habillement 41

IV.1. Accord de Libre Echange MAROC - USA 41

IV.2. Accord de Libre Echange MAROC - Turquie 43

V. Stratégie de développement de l’industrie textile-habillement au Maroc 44

V.1. Soutien actif des Pouvoirs Publics 44
V.1.1. Accord-cadre de 2002 44
V.1.2. Plan de relance Emergence-textile de2005, un nouveau type d’accord 44
V.1.3. Autres mesures de soutien 46

V.2. Nouvelle stratégie du secteur 46

Conclusion et recommandations 49

Introduction

Chargée au sein de la Division de l’Evaluation des Politiques Sectorielles du suivi du secteur du textile-habillement et de l’agro-industrie, M. Jamal GOUJIL a choisi pour l’obtention du grade principal d’ingénieurd’Etat un thème portant sur l’industrie marocaine du textile-habillement face à la mondialisation.

L’objectif stratégique recherché est de contribuer, en évitant les écueils du passé, à une meilleure optimisation des interventions publiques dans ce secteur qui constitue l’une des préoccupations majeures des pouvoirs publics en raison de son poids économique et social.

En effet, lesecteur du textile-habillement est un des secteurs moteurs de l'économie marocaine. Il concourt pour plus de 2% au PIB national en générant une valeur ajoutée de plus de 9 milliards de dirhams. Sa contribution nette dans la balance des paiements s’élève à 16 milliards de dirhams occupant ainsi la troisième position après les transferts des marocains résidents à l’étranger et le tourisme. Par ailleurs,cette industrie constitue le premier employeur dans les industries manufacturières en employant près de 200.000 personnes soit une part de près de 40% de l’emploi industriel dont deux tiers sont des femmes.

Le développement considérable qu’a connu le secteur dans les années passées est imputé, à l’expansion de la sous-traitance au compte des donneurs d’ordre étrangers, notammenteuropéens, résultat d’un régime préférentiel liant l’Europe et le Maroc. Par ailleurs et suite à l’abolition des quotas de l’ATV en janvier 2005, l’élargissement de l’UE à l’Est et l’adhésion de la Chine à l’OMC, l’ère d’accroissement soutenu de la filière n’est plus. En effet, une année succédant la fin système des quotas, la filière marocaine a accusé un abaissement de 7% de ses exportations par...
tracking img