Secteur tourisme maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1126 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Maroc, qui dispose d'importants atouts naturels et d'un patrimoine culturel riche et diversifié, a érigé le tourisme en priorité économique nationale et a mis en place une stratégie de développement volontariste susceptible d'impulser l'économie du pays, en effet, Sa majesté le roi Mohamed VI dans son discours royale du 10 Janvier 2001 devant les participants aux assises nationales detourisme a mis l’accent sur l’importance de ce secteur qui sera une locomotive pour le développement économique et a invité et mobilisé les promoteurs ainsi que chaque citoyen afin de participer et bénéficier des parts de marché international et de doter cette activité économique d’une grande priorité en vue de réaliser un développement durable. Pour ce faire, il est évident d’exploiterjudicieusement notre patrimoine et les zones promotrices dont nous disposons ainsi de nous atteler tous à l’amélioration de l’accueil des touristes en tant qu’hôte de notre pays, et c’est l’objectif du Plan d’azur , qui vise la création de six nouvelles stations balnéaires .Ces stations sont :
1) Station de Saidia
2) Station d’Essaouira Mogador
3) Station Larache Lixus
4) Station MazaganHaouzia
5) Station Taghzout
6) Station de la plage blanche à Gulmim.

Le Maroc a opté pour la promotion du secteur touristique en mettant en place une stratégie de développement touristique volontariste susceptible de déclencher une dynamique de développement durable et intégré : il s’agit de la «vision 2010», Celle-ci visait à drainer 10 millions de touristes à l'horizon 2010, àaccroître la capacité hôtelière pour atteindre 230.000 lits, à créer quelque 600.000 emplois et à porter la contribution du tourisme au BIP à 25%, avec une progression au rythme de 8,5% par an.

Cependant, Le dynamisme soutenu qui a caractérisé l’activité touristique nationale à partir de 2001 a été interrompu en 2008, sous l’ effet d’ une dépression généralisée de l’économie mondiale. En effet, lesarrivées touristiques ont enregistré une décélération de leur rythme de progression qui a oscillé autour de 6% au cours des deux dernières années, avec près de 7,9 millions de touristes en 2008 et 8,3 millions de touristes en 2009. Les arrivées touristiques enregistrées en 2010 ont atteint 9,3 millions de touristes.
La tendance baissière caractérisant l’activité touristique nationale en 2008 et2009, s’est soldée par des écarts entre les réalisations et les objectifs fixés dans la «Vision 2010». Ainsi, les arrivées touristiques en 2010 (9,3 millions de touristes) correspondent à un écart de 7% par rapport aux 10 millions de touristes ciblés par la «Vision 2010».

Concernant le Plan Azur, deux stations sont déjà opérationnelles depuis 2009. Il
s’agit de «Mediterrania Saïdia(Saïdia)» et «Mazagan Beach Resort (El Jadida)», et deux autres seront livrées : «Mogador (Essaouira)» et «Port Lixus (Larache)». L’avancement des autres travaux a été entravé par un ensemble de difficultés liées au contexte international difficile qui a affecté négativement les aménageurs. Ces derniers n’ont pas pu injecter suffisamment de fonds pour faire avancer leurs projets.

Les écarts entreles réalisations et les résultats escomptés de la «Vision 2010» s’expliquent par plusieurs facteurs d’ordre conjoncturel et structurel. Sur le plan conjoncturel, le secteur touristique national a subi de plein fouet les effets négatifs de la crise économique et financière qui a affecté les principaux pays émetteurs depuis 2008. A cela s’ajoutent les plans d’austérité annoncés par l’Espagne, laFrance, l’Allemagne et le Royaume-Uni, et qui se sont répercutés négativement sur le moral des ménages les poussant ainsi à compresser leurs dépenses et à réduire leurs budgets consacrés aux voyages.

Sur le plan structurel, l’offre touristique marocaine reste peu diversifiée et
spatialement concentrée dans quatre grandes villes (Marrakech, Agadir, Casablanca et Tanger) qui représentent...
tracking img