Sedan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3372 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Guerre franco-allemande de 1870-71 | |
|  |
| Les Causes. |
|[pic] 1o) Volonté de Bismarck de mener une guerre victorieuse contre la France,pour cimenter l'unité allemande avec l'empereur |
|prussien et protestant le chef d'état-major allemand, Moltke, connaît l'absence de préparation de l'armée française, due : a) à |
|l'expédition du Mexique qui a désorganisé l'administration militaire, b) au rejet de la loi Niel par la Chambre, c) à la faiblesse de |
|l'artillerie française (canons se chargeant par la bouche), d) auxtraditions tactiques de l'armée d'Afrique, impropres à une guerre |
|européenne (fantassins lourdement chargés, bivouacs en plein air, dispositifs resserrés), e) au vieillissement et au manque de valeur |
|des généraux ; Moltke et Bismarck décident de déclencher la guerre en juillet (motif : le 1-8, le traité d'alliance militaire avec la |
|Bavière devient caduc ; ils savent que Louis IIrefusera de le renouveler). |
|[pic] 2o) Volonté de l'impératrice Eugénie de mener une guerre victorieuse pour assurer l'accession au trône du Pce impérial (14 ans) |
|Nap. III, malade, est proche de sa fin (les Français, sauf Thiers, sont convaincus de la supériorité de leurs armées, victorieuses |
|depuis la Crimée, 1854-55, le Mexiquepassant pour une victoire). |
|[pic]3o) Bellicisme des garibaldiens : les partisans de la République italienne savent qu'une guerre obligerait la France à rappeler |
|les troupes envoyées à Rome pour soutenir le pape. Ils poussent à la guerre sur le Rhin pour dégarnir l'État pontifical. |
|[pic] 4o) Affaire de lasuccession d'Espagne (sensible pour Eugénie, espagnole) : |
|1870-21-6 Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen (cousin catholique du roi de Prusse) est candidat au trône d'Espagne, vacant depuis 1868|
|; |
|-6-7Antoine, duc de Gramont (14-8-1819/17-1-1880), ministre des Affaires étrangères depuis 17-5-1870, annonce au Corps législatif que|
|la France fait opposition ; |
|-12-7 retrait de Léopold, notifié par son père, le Pce Antoine ; ||-13-7 Gramont demande que ce retrait soit garanti par son suzerain, le roi de Prusse (à cause du précédent roumain de 1866 : Charles |
|de Hohenzollern était devenu roi de Roumanie malgré une renonciation antérieure) ; le roi de Prusse (alors à Ems), blessé par cette |
|demande, décide de ne plus recevoir l'ambassadeur français (à Berlin depuis nov. 1864) Vincent Cte Benedetti (Bastia29-4-1817/Paris |
|28-3-1900) et fait envoyer à 15 h 10 par le conseiller diplomatique Abeken un télégramme à Bismarck lui relatant le dernier entretien |
|avec Benedetti, Bismarck, voulant exploiter ce qui n'était qu'un incident diplomatique, " abrège " cette dépêche d'Ems, faisant ainsi |
|apparaître le refus d'audience comme un affront fait à la France le roi avait autorisé Bismarck à publier ladépêche, mais Bismarck |
|adressa le texte tronqué aux journaux (dont la Gazette de l'Allemagne du Nord) : la France s'indigne, Napoléon III, l'impératrice et |
|une majorité de ministres sont déterminés à la guerre |
|-15-7 le texte exact de la dépêche n'est communiqué ni au Sénat ni au Corps législatif ;...
tracking img