Segmentation des telephones mobiles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1271 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Concernant ton sujet, c'est assez facile de trouver des infos, suffit juste de choper des blogs ou des études déjà faites par des étudiants en étude plus avancées.
: Segmentation téléphonie mobile, la segmentation chez les opérateurs (sfr, orange, bouygue...), la téléphonie mobile chez les jeunes (car le plus souvent, les opérateurs se tournent vers les jeunes avec des offre alléchantes carcomme tu dois le savoir, les jeunes sont des prescripteurs et ont une très forte influence envers leurs proches / et aussi la segmentation envers les professionnel car c'est eux qui payent les forfaits au prix les plus chers car grosse consommation.).

Tu peux également te renseigner directement auprès des points de ventes des opérateurs.

Se projeter dans l’avenir
La segmentation des téléphonesportables permet-elle de répondre à tous les besoins ?

I- La segmentation à travers les opérateurs

a- SFR(mot clé segmentation SFR, segmentation de l’offre SFR le deuxième opérateur français, apporte deux nouvelles pierres à l'édifice: les packs Direct Live et Essentiel. Le premier, sans abonnement, vise les moins de 25ans, le second s'adresse uniquement aux femmes en leur proposant desservices exclusifs. Publicis Conseil a concocté deux campagnes médias lancées les 15 et 20novembre en presse, affichage et radio. Sur le produit Direct Live, l'agence s'est lâchée en mettant en scène des papis bondissants sur le thème «Conçu pour les jeunes, convoité par les autres». Mais que ce soit pour Direct Live ou Essentiel, SFR, qui ne veut pas révéler le montant de son budget, ne s'est pascontenté d'une offensive médias. Un volet événementiel complète le dispositif avec concert gratuit, jeu-concours sur NRJ et RFM, publireportages dans la presse féminine et création d'un minimagazine «Elle spécial Essentiel».
Publicis conseil :
b- Orange
c- Bouygues
d- dans le futur free va devenir opérateur mobile Le fournisseur d'accès se lancera dans le mobile en 2012. Mais ses concurrentsn'attendent pas qu'il fourbisse ses offres agressives pour proposer les leurs.
  Deux ans. Il faudra attendre le début de 2012 pour que le fournisseur d'accès à Internet Free fasse ses premières propositions commerciales dans la téléphonie mobile. Une éternité dans le monde des télécommunications.La concurrence a déjà décidé de compliquer la tâche au nouvel entrant. Bouygues Telecom en tête. Lasociété a dégainé, dès 2009, son offre Ideo, qui combine l'accès à Internet, la télévision, la téléphonie fixe et... le mobile, le tout dans un seul forfait "quatre en un", appelé aussi "quadruple play". La formule est simple : le consommateur s'engage sur deux ans et se retrouve avec une seule facture et un seul interlocuteur. Du côté de Bouygues, c'est également une bonne opération : une foisl'abonné enchaîné avec un numéro de téléphone fixe, un autre pour son mobile et une messagerie électronique chez un seul et même fournisseur, il n'y a guère de risque de le voir lever l'ancre. Et cela marche. Au cours des trois derniers mois, Ideo a attiré à lui seul près de la moitié des nouveaux clients."Ce n'est pas un progrès, conteste Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, maison mère de Free.Cette offre peut répondre au besoin d'un célibataire, par exemple. Mais, dès que l'on s'adresse à une famille, le conjoint ou les enfants n'ont pas forcément envie que la liste des appels sur leur mobile puisse être vue par celui qui paie la facture."
Le deuxième acteur du marché derrière Orange
Pour l'inventeur du triple play à moins de 30 € par mois, le "trois en un" reste, à ce jour, l'offrela plus compétitive. L'opérateur cherche encore à l'améliorer avec une nouvelle Freebox et de futurs services. Mais ses dirigeants le savent : la pression va s'accentuer. Car leurs rivaux fourbissent leurs armes. Ainsi Orange prévoit lui aussi de lancer un service quadruple play avant l'été, baptisé Quad. "Tout cela réduit un peu la taille du marché pour Free, note un analyste. Du coup, son...
tracking img