Seisme japon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1682 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Le Japon : Le séisme et tsunami.

a) Le japon, un pays instable

Le Japon est le dixième pays le plus peuplé du monde, avec environ 127 millions d’habitants pour 377 835 km2 (337 hab. /km2), dont l’essentiel est concentré sur les étroites plaines littorales. Le Japon est un pays minuscule, pauvre en ressource naturelle anéanti en 1945 et c’est la deuxième puissance mondiale. LeJapon est un pays isolé ; une guirlande de plus de 3000 îles - 4 principales. Le climat est brutal : froid au Nord Ouest, subtropical à l’Est : avec typhons et mousson. Le Japon est dépendant à 80 %pour son énergie, ses matières premières et même pour son alimentation. Le Japon est situé à la croisée de plusieurs plaques tectoniques et ses habitants sont habitués aux tremblements de terre. Desexercices sont régulièrement organisés et toutes les nouvelles constructions doivent respecter des normes antisismiques très strictes. Ainsi, en cas de tremblements de terre, tout le monde sait très exactement comment réagir et ce qu’il faut faire. Toute cette organisation a été mise en place à la suite du tremblement de terre de Kobe, qui à surpris tout le pays et fait plus de 5000 morts ce 17janvier 1995. Le Japon, pourtant considéré comme le pays le mieux préparé au monde en matière de tremblement de terre, s’est pourtant retrouvé déstabilisé suite à la catastrophe et n’a pas été capable de mettre rapidement et efficacement en place une cellule de crise. Des lacunes et dérèglements ont été constatés. Depuis lors, tout à été fait pour mieux préparer la population et les secours se sontmodernisés.

b) Un séisme de grande et ses conséquences.

L'archipel du Japon se trouve dans une zone sismique et volcanique très active. Il est en effet situé sur la ceinture de feu du Pacifique, à la jonction de trois plaques tectoniques (les plaques pacifique, eurasienne et des Philippines). Placé également au-dessus de zones de subduction, l'archipel japonais subit ainsi denombreux séismes associés quelquefois à des tsunamis

1) Le séisme du 11 Mars 2011

L'archipel du Japon se trouve dans une zone sismique et volcanique très active. Il est en effet situé sur la ceinture de feu du Pacifique, à la jonction de trois plaques tectoniques (les plaques pacifique, eurasienne et des Philippines). Placé également au-dessus de zones de subduction, l'archipel japonaissubit ainsi de nombreux séismes associés quelquefois à des tsunamis Un très violent séisme de magnitude 8,9 s'est produit au large des côtes nord-est. Dans un premier temps évalué à 7,9, le tremblement de terre initial à une profondeur de 24,4 km à 130 kilomètres à l'est de Sendai, sur l'île de Honshu, a été ressenti jusqu'à Pékin, à 2 500 kilomètres à l'ouest, et a été suivi de répliques. Untsunami dévastateur a ensuite balayé les terres, faisant de très nombreuses victimes.

Explication d’un tsunami engendré par le séisme :

[pic]

Tous les scientifiques sont unanimes sur le fait que le tremblement de terre qui a secoué le Japon le vendredi 11 mars 2011 a eu des conséquences à l'échelle de la planète. Ainsi, selon l'Institut de géophysique américain (USGS),l'Ile principale de l'archipel nippon, Honshu, aurait été déplacée d'un coup de 2,4 mètres.

2) Des dégâts colossaux.

Selon un bilan provisoire établi par la police, 351 morts et 547 disparus ont été recensés. Toutefois, selon l'agence de presse Kyodo, il y aurait "probablement plus de 1 000 morts". Sur une plage près de Sendai, 200 à 300 corps ont été retrouvés, alors qu'un bateautransportant 100 personnes a disparu. Deux trains sont aussi portés disparus depuis le passage de la vague. Toujours à Sendai, une forte explosion a frappé un complexe pétrochimique. Des images diffusées à la télévision ont montré des flammes gigantesques dévastant l'installation. Les médias évoquent de nombreux blessés dans tout l'archipel. Un barrage s'est rompu dans la préfecture de Fukushima...
tracking img