Selon son affectation les effets de l’épargne diffèrent radicalement. présentez les principaux supports d’épargne et leurs conséquences sur le financement de l‘économie ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1012 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Selon son affectation les effets de l’épargne diffèrent radicalement. Présentez les principaux supports d’épargne et leurs conséquences sur le financement de l‘économie ?

Introduction

En économie, l’épargne est la fraction des revenus d’un agent économique qui n’est pas consacrée à une consommation immédiate. C'est la partie qui ne se détruit pas immédiatement. Dans une acception pluslarge, elle désigne tout comportement qui inclut un sacrifice dans l'espoir d'obtenir un meilleur rendement futur. Au sens courant, l’épargne consiste à faire des économies. Elle peut être le fait des ménages, des administrations, des entreprises et des associations.
Toutefois, cette définition simple de l'épargne cache les discordes théoriques relatives aux déterminants de l'épargne, aux conséquencesde l'épargne sur l'économie globale et aux différentes façons de mesurer l'épargne.
Le comportement d'épargne n'est pas neutre quant à l'économie appréhendée globalement. En effet, une insuffisance d'épargne peut porter préjudice à l'investissement et donc à l'activité économique dans le futur. A l'inverse, un excès d'épargne peut-être préjudiciable à la demande et donc, là encore, à l'activitééconomique.

De nombreux supports d’épargne sont proposés. Leurs conséquences sur le financement de l’économie sont différentes.

1 – Les principaux supports de l’épargne.

La partie du revenu non consommée peut être affectée sur les supports suivants :

* Epargne financière : (liquide ou gérée)
L’épargne liquide reste disponible sous forme de compte courant, compte rémunéré (CSL, LDD,LEP, CEL...) ou espèce. Ici, les principaux objectifs sont la sécurité du placement, la disponibilité et la rentabilité qui cependant sera moindre que les autres types de placements.
Certains produits comme le Livret A ou le LDD bénéficient d'une fiscalité très attractive puisque les intérêts perçus sont exonérés de prélèvements sociaux mais les dépôts sont plafonnés.

L'épargne gérée estaffectée vers plusieurs placements comme les plans, les comptes, les titres ou les investissements comme les moyens de production pour les entreprises ou l'immobilier pour les ménages par exemple.
Parmi les divers placements possibles, on peut citer :
* Le Plan d'Epargne en Actions (PEA) est un produit d'épargne réglementé. Détenir un portefeuille de valeurs mobilières au sein d'un PEA permet debénéficier d'un allègement fiscal sous réserve de certaines conditions en terme de durée de détention (8ans)
* Le Plan d'Epargne Logement (PEL) est aussi un produit d'épargne réglementé. En détenir un permet de bénéficier d'une prime d'Etat et d'un taux préférentiel en cas d'achat immobilier sous réserve aussi de certaines conditions en terme de durée de détention (4 ans minimum) et deversements volontaires
* L'Assurance-vie offre la possibilité d'intégrer un éventail plus large d'actifs. Ce produit peut-être aussi assuré des revenus complémentaires (une rente) sans que le souscripteur ait besoin de clôturer le support. Il permet de bénéficier d'un double avantage : de son vivant, le souscripteur peut opter pour le prélèvement libératoire ou pour l'intégration dans son revenuimposable, c'est à dire le prélèvement forfaitaire, enfin, lors de la transmission du patrimoine au décès de l'assuré, les droits sont supprimés depuis fin 2007.
* L'Epargne en entreprise, plus connue sous le nom d'épargne salariale, est la première à avoir été mise en place dans les grandes entreprises. L'idée est de permettre à une entreprise d'aider ses salariés à se constituer une épargneinvestie en valeurs mobilières. Les fonds sont bloqués 5 ans, mais là encore, avec le nouveau gouvernement élu en 2007, des cas de retraits anticipés ont été mis en place.
Epargne investie dans des produits financiers de OPCVM par exemple, a pris une part importante ces dernières années dans l’épargne globale => ouverture des marchés financiers dans les années 1980 avec (réforme de 1985 =>...
tracking img