Sem sss

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE SECOND
Comment Candide connut la richesse en images et la misère réelle,
et comment il fut chassé des deux
Candide, chassé du paradis terrestre, marcha longtemps sans savoir où, pleurant,levant les yeux au ciel, les tournant souvent vers la plus belle des demeures qui renfermait
la plus belle des demoiselles ; il arriva ainsi à une ville et entra dans les premiers
faubourgs.Partout d’immenses panneaux de papier proposaient aux hommes divers
objets apparemment fort utiles, comme des fours micro-ondes, des voitures très rapides,
des brosses à dents électriques, dessous-marins nucléaires, des couverts à poissons,
des Boeing 747, du vin en cubes, des bateaux avec plongeoir, ou des chiens fatigués.
Candide, qui allait d’étonnement en éblouissement, se disait que c’étaitbien là le
meilleur des mondes, que les hommes qui vivaient ici ne pouvaient qu’être heureux,
car non seulement on tenait à leur disposition toute cette richesse ; mais encore les personnesbienfaisantes qui créaient ces merveilles, les informaient au fur et à mesure de
l’arrivée de ces produits dans les officines spécialisées dans leur distribution, et même
dépensaient des fortunes, seulementpour le leur faire savoir gratuitement. De plus il
croyait reconnaître çà et là sur les femmes des affiches des beautés qu’il n’avait eu que
le temps d’entrevoir chez Cunégonde, et cela en mêmetemps le navrait et le comblait
d’aise.
Cependant au fur et à mesure qu’il avançait dans la ville, les panneaux devenaient
plus nombreux et en même temps de plus en plus d’hommes, de femmes etd’enfants
marchaient dans les rues. Tous étaient sales, et leurs vêtements pendaient en lambeaux
sur des membres grêles. Leurs yeux semblaient hagards et leurs visages blêmes étaient
tournés vers le sol.Ils ne regardaient jamais les affiches rutilantes qui se trouvaient audessus
de leurs têtes.
Candide s’approcha d’une femme et lui demanda pourquoi, au lieu de supporter
tant de misère, elle ne...
tracking img