Semiologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8145 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
_____________ chapitre 11 LA SEMIOLOGIE DE L’IMAGE b) L’alphabet iconique . la double articulation . les signes élémentaires . l’organisation du plan

_____________ EXERGUE « Au milieu de cet embrouillamini, il n’est pas facile d’établir une science de l’image comparable à la science linguistique. Mais si nous pouvons convenir d’abord que le travail d’un artiste ou d’un technicien de l’imageconsiste à structurer la lumière par les mêmes moyens qui servent à structurer la lumière dans la réalité, et ensuite que cette structuration de lumière est porteuse d’information, alors nous devrions pouvoir commencer à élaborer cette science.» James-J. GIBSON psychologue américain

_____________ b) L’ALPHABET ICONIQUE Le signe, quel qu’il soit, n’est pas le référent mais seulement la chose quien tient lieu. Il n’est pas évident aux yeux de tous que la distance du référent au signe existe. Pas plus qu’il n’est évident que l’usage des signes répond à une codification sociale. C’est pourtant le cas. Toute communication n’est possible que s’il existe un code commun à l’émetteur et au récepteur et réciproquement. Et un code, c’est un répertoire fini de signes (un dictionnaire) soumis à desrègles de combinatoire (une syntaxe). Il n’en n’est pas autrement de l’image, on le verra. Pour que la communication s’établisse, émetteur et récepteur devront donc partager un code. Il devra y avoir convention, tacite ou explicite, entre les protagonistes. Le code est un système de conventions permettant de transmettre, à l’aide de signes, ses idées sur un réel. C’est, pour un grouped’individus, la seule façon pratique de communiquer entre eux. Le code est l’outil qui permet de transcrire en une entité cohérente (le message) un certain nombre de signes qui correspondent chacun à une partie du réel, à un référent spécifique. Rédiger un message, alphabétique ou iconique, consiste donc à donner une structure langagière à une série de signes. Fabriquer une image fonctionnelle consisteeffectivement à construire celle-ci conformément à un répertoire connu et selon des règles d’enchaînement normales. C’est cette connaissance du code qui permet de faire surgir la signification. Autrement, c’est l’insignifiance, la mutité, le «dialogue de sourds». La double articulation Pour avoir accès au code imagique, il faut d’abord comprendre que l’image fonctionnelle obéit à une structuresimili-linguistique. La plus importante caratéristique de cette structure est la «double articulation». C’est l’éminent linguiste français André Martinet qui a souligné ce trait commun à toutes les langues naturelles (par opposition aux langages formels). Mais, dans un premier temps, on peut se demander si la communication iconique émarge des langues naturelles ou des langages formels. Greimas & Courtès(1979) expliquent: «Qualifiée de ‘naturelle’, la langue est censée s’opposer aux langages ‘artificiels’ en ce qu’elle caractérise la ‘nature humaine’ tout en transcendant les individus qui l’utilisent: elle se présente comme une organisation structurelle immanente, dominant les sujets parlants qui sont incapables de la changer, alors qu’il est en leur pouvoir de construire et de manipuler deslangages artificiels.» C’est le cas de l’image: il semble bien que l’acquisition du mode de fonctionnement de ce code soit inné et que la clé du code n’appartienne à aucun individu qui puisse en changer personnellement la structure. Par contre, les langages formels qui, eux, sont construits d’esprit d’homme, ont précisément pour fonction de représenter les constructions de l’esprit. Granger (1967) faitremarquer que ces dernier langages «n’ont pas pour fonction principale de désigner des objets mais d’articuler des liaisons syntaxiques.» Ce qui n’est certainement pas au premier chef le rôle de l’image. Aussi doit-on conclure que l’iconique est une langue naturelle et c’est pour cette raison qu’on peut y retrouver les éléments d’une double articulation.

Cette double articulation est ce qui...
tracking img