Sensation - arthur rimbaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Errance dans la nature :
1) Fugue préméditée :
- Marche sans but : "j'irais loin, bien loin","par la Nature"
- Vb au futur -> volonté, souhait -> désir de fuite
2) poèmeautobiographique :
- Pronom personnel "je" -> autobiographie je=auteur=narrateur=personnage
-pronom possesif "ma" "mes" + solitude
3) Lieu de l'errance :
- Champ lexical de la nature :Personnification par la Majuscule à Nature , blé + vent + sentiers ...
- errance spatio-temporelle : < par les soirs bleus d'été" -> nature douce"dans les sentiers" -> nature civilisée
" par la nature" -> indéfinie

TRansition : Fugue préméditée dans la Nature => sentiment de liberté enaccord avec la structure du poème : 2 quatrais = simplicitéet liberté par rapport à la structure

II) Sensations et sentiments éprouvés par Rimbaud
1) Le titre
"sensation" -> sansdéterminant -> notion, symbole, annonce ce qui suit
2) Sensations :
-visuelles : "soirs, bleus, sentiers, blés, herbe, Nature ... "
-tactiles : " picoté, fouler, sentirai, fraîcheur,baigner, vnt"-olfactives "blé, herbe, nature, vent .."
-auditive: "vnt, nature, blé...3
-gustative "blé"
Tous les sens en émois.
3) Sentiments : amour et liberté
"l'amour infini " -> hyperbole
"comme unbohémien" -> comparaison "tête nue"

Transition : Fusion totale entre la Nature et l'homme = Bonheur

III) Le bonheur selon Rimbaud
1) Un état particulier de réceptivité :
-videintérieur souligné par parallélisme de construction : "je ne parlerai pas, je ne penserais rien"
- passivité : " l'amour infini me montera dans l'âme"
" je laisserai le vent baignerma tête nue" (->baptême poétique ?)
2) Une part de rêve :
"rêveur" - mis en apposition, au début du vers 3 -> place importante
-bien être car rejet des conventions : - du poème :2...
tracking img