Separation de l'eglise et de l'etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Églises chrétiennes et l’État : modèle européen, modèle américain

Le christianisme as profondément marque l’histoire de bien des nations, de l’Europe aux Amériques, et fait partit intégrante de leur héritage culturelle.Dans l’imaginaire collectif, l’Etat et le christianisme aux Etats-Unis sont deux entités imbriques l’une dans l’autre. Il n’en est rien, car contrairement au modèleeuropéen les Etats-Unis observe une séparation littéralement stricte entre l’Eglise et l’Etat. On distingue alors 2 modèles:

-Le modèle européen de dissociation souple de l’Eglise et de l’Etat

-Le modèle américain de stricte séparation

I- L’Europe et ses contrastes

Bien que, la population européenne se soit ,au fil des siècles, affranchit de l’emprise de la religion sur la société et aitatteint un degré de sécularisation quasi unique au monde , les Etats laïques européens quant a eux, continue de reconnaitre le rôle , aujourd’hui mineure, de l’Eglise ,dans les sociétés contemporaines . Notamment, dans la préservation du patrimoine culturelle religieux.

C’est le principe de la dissociation souple: le christianisme ,bien que dissocier des affaires étatiques reste un partenaire del’Etat, qui lui octroi financement et reconnaissance. Cela pourrait traduire la ligne directrice du modèle européen. Toutefois, la réalité laisse apparaitre 3 mouvements au sein du continent:

l’extreme proximité de l’Eglise et de l’Etat

on parle ici d’Eglises d’Etat ou de religion d’Etat. C’est le cas de l’Angleterre, du Danemark , de la Grèce,ou le poids de la religion étatique estimpressionnant.

Exemple: En Grèce, l’Eglise autocéphale d'Athènes est reconnu comme religion d’Etat.Cette reconnaissance interdit le prosélytisme ( zèle en vue de rallier quelqu’un a une foi) sauf pour la religion orthodoxe (article 3 de la Constitution de 1975).De plus,le paragraphe 1 de l’article 59 exige par ailleurs un serment à la Sainte-Trinité («au nom de la Sainte, Consubstantielle etIndivisible Trinité») prêté par tous les députés avant leur prise de fonction, ainsi que par le président de la République.

Une forme de séparation stricte: le cas de la France

La France, revendique une laïcité républicaine qui suppose la non-reconnaissance des religions par l’État d'après la loi du 9 décembre 1905 qui dispose, dans son article 2 que «la République ne reconnaît, ne salarie ni nesubventionne aucun culte».

Des rapports modérés: le Portugal

Le Portugal affirme son caractère laïque( paragraphe 4 de l’article 41 de la Constitution de 1976) tout en continuant à cultiver avec l’Église catholique des relations très privilégiées, sous la forme d’un Concordat, promulgué en 1940 et actualisé en 2004. Il s’agit d’un accord bilatéral entre le Vatican et l’État portugais, ceconcordat «garantit le caractère exceptionnel des relations entre le Portugal et l’Église catholique sans que rien n’entre en contradiction avec l’ordre juridique portugais».

Ainsi, on peut affirmer qu’il n’existe aucune homogénéisation en Europe concernant les rapports entre l’Eglise et l’Etat.Cependant ,la grande majorité de ces pays entretiennent des relations que l’on peut appelercontractuelles avec l’Eglise.En effet,la préservation du patrimoine culturelle religieux revient a l’Etat sans oublier la gestion administrative de la construction des lieux de culte.En outre, dans le cas de la France, la plupart des édifices cultuels construit avant 1905 rentre dans le domaine public donc ont droit a un financement public la loi n'étant pas rétroactive.

C’est un fait les «racineschrétiennes de l’Europe» illustre bien la difficulté de dissocier l’État et le christianisme et la réalité d’une relation contractuelle ancrée dans un héritage ancien.

II- Le «mur de séparation» américain (expression de Thomas Jefferson 1802)

La devise nationale américaine «In GOD we trust» traduit une forte imprégnation religieuse de la sphère étatique américaine.Néanmoins, elle adopte un...
tracking img