Separation des pouvoirs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (714 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il n'y a point de liberté si la puissance de juger n'est pas séparée de la puissance législative et de l'exécutrice » affirme Montesquieu dans L'esprit des Lois en 1748. Selon lui, La "séparation despouvoirs" est depuis le XVIIIe siècle devenue une des conditions à la notion de régime démocratique et la protection des citoyens repose sur une organisation permettant au « pouvoir d'arrêter lepouvoir ». Mais qu’est ce que la séparation des pouvoirs ?
La séparation des pouvoirs est un principe qui tend à prévenir les abus du pouvoir en confiant l’exercice de celui-ci non à un organe unique,mais à plusieurs organes, chargés chacun d’une fonction différente et en mesure de se faire mutuellement contrepoids. Ce principe a été formulé par Locke, mais surtout par Montesquieu (dans « Esprit deslois »), à qui l’on fait remonter la distinction classique des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire. La séparation des pouvoirs peut être rigide (régime présidentiel) ou souple (régimeparlementaire).
Dans le sujet qui nous intéresse ici, il s’agit de montrer l’évolution de ce principe de la séparation des pouvoirs.
L’évolution peut être définie comme une transformation graduelle etcontinuelle, ou encore comme l’ensemble des changements subit au cours des temps. On le voit, l’évolution revêt dans tout les cas une idée de progression dans le temps.
Les problèmes qui nous sont poséspar le sujet sont donc : Quels sont les faits historiques légitimant cette séparation ? Ou encore quelle est l’actualité de ce principe et ses diverses applications ?
Pour répondre à cela nousétudierons tout d’abord l’histoire du principe de la séparation des autorités administratives et judiciaires, puis nous verrons que ce principe, bien que d’actualité, trouve diverses applications en fonctiondes régimes.
[...] Deux manières de gouverner et deux façons différentes d’aborder le principe de séparation des pouvoirs. B) Diverses applications du principe : le régime parlementaire (ou...
tracking img