Service public audiovisuel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5452 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commission pour la nouvelle télévision publique
Rapport de méthode

Présenté au Président de la République par Jean-François Copé le 16 avril 2008

SOMMAIRE

Objectifs / p. 3-6 Organisation des travaux / p. 7-12 Hypothèses de travail / p. 13-15 Annexe / p. 16-17

2

Objectifs
En annonçant la suppression de la publicité sur les écrans des chaînes du service public de la télévision le8 janvier, le Président de la République a souhaité entamer un vaste chantier visant à répondre à une question cruciale : que doit être la télévision publique au XXIème siècle? Média de divertissement, d'information, de connaissance et de création, la télévision est regardée chaque jour par 87% des Français. Elle joue un rôle fédérateur unique. Ce rôle indispensable de créateur de lien socialnécessite incontestablement la présence d’un service public audiovisuel puissant, garant de la diversité et de l’expression démocratique, référence pour les autres télévisions, moteur pour les industries culturelles. Le paysage audiovisuel est aujourd’hui métamorphosé. L’émergence de nouvelles technologies, de nouveaux acteurs, de nouveaux comportements de la part des téléspectateurs conduit à ce quedes réflexions nouvelles soient menées sur les évolutions nécessaires de la télévision publique. Ce bouleversement invite à une réflexion globale sur le modèle de télévision publique que les Français souhaitent : il n’y aurait aucun intérêt à définir un modèle économique sans avoir dessiné au préalable ce que sera la télévision publique dans cet environnement en pleine mutation. Il est nécessairede respecter un ordre cohérent dans les étapes de la réflexion : il s’agit d’abord d’imaginer un modèle de développement, préalable à un nouveau modèle culturel. Le modèle de gouvernance en découlera. Les moyens à mobiliser pourront alors être définis en fonction des objectifs visés. Le principe de la responsabilité publique en matière d’audiovisuel ainsi que d’un service public de la télévisionest acquis depuis plus d’un demi siècle. En perpétuelle évolution, il est aujourd’hui confronté à un ensemble de défis. Celui de la révolution technologique qui a permis la multiplication des diffuseurs et la généralisation soudaine pour tous les foyers français d’une offre élargie de 6 à 20 chaînes, l’accroissement presque à l’infini des voies de diffusion, la versatilité du média télévisuel,l’apparition d’offres concurrentes proposées sur le réseau Internet… France Télévisions a réalisé d’importants efforts d’adaptation à ce nouvel environnement. Mais aujourd’hui, les enjeux sont tels qu’il ne s’agit plus d’adapter à la marge mais de réfléchir de manière systémique à ce que doit être ce service public au sein d’un paysage audiovisuel bouleversé. Le modèle de développement doit prendre encompte toutes les conséquences des évolutions techniques et économiques récentes. Câble, satellite, Télévision Numérique Terrestre, réseaux ADSL constituent autant de moyens de démultiplier les offres télévisuelles et de remettre en cause l’univers concurrentiel des chaînes existantes, privées et publiques. La diffusion hertzienne « historique », en passant de l’analogique au numérique, multipliepar six le nombre de canaux disponibles. La fragmentation de l’offre, l’émergence de nouveaux acteurs (chaînes locales, opérateurs de télécommunication), l’individualisation de l’offre (catch up TV, VOD), modifient la manière dont les Français, notamment les plus jeunes, envisagent le média télévision.

3

Cette réalité crée autant de menaces que d’occasions à saisir pour démultiplier lesaudiences des chaînes de l’audiovisuel public. Ce dernier doit veiller à être au cœur de ces évolutions rapides. En effet, il se situe au sein d’un environnement hautement concurrentiel. Sans prise en compte permanente de ces réalités, il est à craindre une dégradation très rapide de la situation du Groupe France Télévisions. La télévision publique doit adapter son modèle culturel. Les questions...
tracking img