Ses option

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1264 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

Parti politique : l’UMP

Sommaire :

Introduction

I-Historique

Date de création

Evolution

Principaux acteurs

Organisation interne, budget et nombre d’adhérant (cantonales et sénatoriales)

II-fondements, valeurs, idéaux, profession de foi (engagements)

III-Cela prend forme dans les domaines suivants 

1) Éducation et santé

2) Emploi et chômage3) Justice et immigration

4) Politique énergétique et environnementale

5) Place de l’UE et action de l’UE

6) Place de l’état et politique économique

IV-Illustrations

Presse écrite

Vidéo et Audio

Conclusion

Introduction

Un parti politique est une réunion d'hommes et de femmes qui professent une même doctrine politique.

I-Historique

L’Unionpour un mouvement populaire (UMP) est un parti politique français de droite fondé le 17 novembre 2002 il est nommé à sa création union pour la majorité présidentielle pour soutenir la candidature du président Jacques Chirac à sa propre succession en 2002. Il est membre du parti populaire européen et de l’union démocratique internationale. Jacques Chirac fonda donc ce parti.

Ce parti regroupe leRPR et la démocratie libérale. Il est rejoint par deux tiers des députés de l’Union pour la démocratie française (UDF). Ce parti rassemble des tendances gaullistes, libérales, et démocrates chrétiennes de la droite française.

Les principaux acteurs récents dans le parti UMP sont : Michèle Alliot Marie est la vice-présidente du Conseil national, présidente de la fédération départementale desPyrénées Atlantiques et ministre d’état et ministre des affaires étrangères et européennes ; Roselyne Bachelot Narquin est la conseillère politique en charge de la culture et ministre des solidarités et de la cohésion sociale ; Luc Chatel est le conseiller politique, secrétaire départemental de Haute Marne, ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative ; FrançoisFillon est le premier ministre et président de la fédération départemental de la Sarthe ; Brice Hortefeux est le vice-président du Conseil national, conseiller régional d'Auvergne et Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-Mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration ; Christine Lagarde est la conseillère politique et ministre de l’économie, des finances et de l’industrie ;

ValériePécresse est la conseillère politique en charge du grand Paris et de la région de l’ile de France, présidente de la fédération départementale des Yvelines, conseillère régionale d’ile de France et ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’UMP est le premier parti politique français en nombre d’adhérant, puisqu’il en revendique 253 645 personnes en janvier 2010 et il est le plusriche de France par son budget. L’UMP disposait en 2006 d'un budget d'environ 50 millions d'euros composé de la manière suivante : 9,2 millions d'euros des cotisations d'adhérents, 8,3 millions en dons et l'Etat avait versé une subvention publique de 32 millions d'euros. Et pourtant, malgré cette dette financière conséquente, le nouveau secrétaire général de l'UMP, Patrick Devedjian, a trouvé unparti en déficit de 15 millions d'euros. L’UMP compte officiellement de 228 740 adhérents à jour de cotisations, mais nettement moins qu'au mois de janvier, lorsque le secrétaire général du parti majoritaire, Xavier Bertrand, revendiquait 270 000 adhérents.

Le Sénat est composé de 343 sénateurs, élus pour six ans au suffrage universel indirect dans chaque département. En 2003, la réforme aprévu un accroissement de l’effectif sénatorial donc de 348 en 2011. Il existe 148 sénateurs qui composent le groupe sénatorial de l’UMP. Ils siègent dans les commissions permanentes, participent à des délégations, à des offices parlementaires et certains se voient confier des missions (d’une durée maximale de six mois) auprès des membres du gouvernement.

Les valeurs de l’UMP

Le projet de...
tracking img