Ses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3772 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 janvier 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les classes sociales sont-elles de retour ? » Vous répondrez à cette question

Dans le hors-série d’Alternatives économiques du 2° trimestre 2003 , L.Maurin écrit : « Les classes sociales redeviennent la mode . Ce retour n’est pas le fruit du hasard : le ralentissement de la croissance depuis le milieu des années 70 , la montée du chômage assortie à de faibles hausses de pouvoir d’achat ontdonné des ailes aux inégalités sociales , accentuant les écarts entre les couches de la population . D’où la réapparition dans le débat public de la division de la société : J.Chirac , lors de sa campagne présidentielle de 95 parlait de « fracture sociale » . Et L.Jospin , comme Premier ministre , entendait rassembler les exclus et les catégories populaires et moyennes » ( doc 1 )
Avec la période deforte croissance des 30 Glorieuses , le terme de classes sociales avait quasiment disparu , tant du débat public que des recherches des scientifiques . Or , il réapparaît aujourd’hui aussi bien dans les discussions politiques que dans les thèmes de recherche : ces derniers mois sont parus plusieurs articles traitant de l’ actualité nouvelle des classes sociales .
Or , le terme classes socialesest un terme difficile à cerner car il est défini de manières différentes selon les auteurs . Il y a certes un point commun : l’organisation de la société en groupes hiérarchisés . Certains comme Warner refuseront de l’employer et préféreront parler en termes de strates car ils refusent cette idée de lutte connotée implicitement dans le mot . D’autres , comme Marx et Weber raisonneront en termes declasses , mais en les caractérisant de manière différente : selon Marx , c’est la lutte des classes qui définit la classe , alors que pour Weber , c’est la prise de conscience commune qu crée la classe .
Ainsi , les années 50-70 caractérisées par une baisse des inégalités et la moyennisation de la société ont montré les faiblesses de la vision en terme de classes ( elles tendaient à disparaître) et validé la vision des strates développée par Warner . Mais la crise en accentuant les écarts a montré que la vision de Warner était critiquable ; les classes sociales existent encore .

I – UNE DISPARITION PROGRESSIVE DES CLASSES SOCIALES LORS DES 30 GLORIEUSES

A – LA CONCEPTION DES CLASSES N’EST PLUS ADAPTEE A LA SITUATION DES ANNEES 50- 70

L’évolution économique et sociale queconnaissent les PDEM , à partir des années 50 , rend caduque les analyses en terme de classes sociales , qu’elles soient de Marx ou de Weber .

1- LA REMISE EN CAUSE DE L’ANALYSE DE MARX DES CLASSES SOCIALES

D’après Marx , le fondement de la classe sociale est la lutte des classes . En effet , c’est celle-ci qui fait prendre conscience aux individus des intérêts qu’ils ont en commun . La lutte desclasses va permettre aux individus de se constituer d’abord en classe en soi , c’est-à-dire que les ouvriers se mobilisent face au capital mais n’existent pas en dehors de cette lutte ; puis , en classe pour soi : les ouvriers luttent alors pour instaurer une nouvelle forme de société : la société communiste . Le mouvement ouvrier va alors s’organiser pour défendre ses intérêts .
La lutte desclasses est une caractéristique structurelle de toutes les sociétés , car elle provient des fondements mêmes de la société . Dans les sociétés capitalistes , cette lutte oppose bourgeois et prolétaires . , car les forces productives ( la machine à vapeur ) déterminent des rapports de production spécifiques . Comme les machines sont coûteuses , seule une partie de la population peut posséder cesmoyens de production . Il y a donc deux classes sociales : la bourgeoisie , propriétaire des moyens de production , le prolétariat qui ne dispose que de sa force de travail .
Or , le processus de croissance entamée au début des années 50 va être à l’origine d’une transformation des emplois qui rend cette distinction peu pertinente . En effet, les parts respectives des indépendants ( ceux qui...
tracking img