Sgfsdgsg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ascension au pouvoir du parti nazi

Hitler écrit que la guerre avait été « le temps le plus inoubliable et le plus sublime ».

Nous verrons dans cet exposé comment le parti Nazi a réussi à prendre le pouvoir de l’Allemagne, son ascension, de quelle manière ce parti a créé un état totalitaire, une dictature et une idéologie.
Nous développerons dans une première partie lepersonnage d’Adolf Hitler, et la façon dont il a essayé de prendre le pouvoir, ce qui fut un échec. Ensuite, dans une seconde partie, de quelle manière il a construit son idéologie et ses pensées. Dans une troisième, de quelle manière celui-ci a réussi à prendre le pouvoir par la voie des urnes, et comment il s’y est pris pour mettre la population de son côté.

I- Le déclic d’Hitler

1/Lepersonnage d’Hitler, un chef charismatique

Adolf Hitler, né le 20 avrill1889 à Braunau am Inn en Autriche (alors en Autriche-Hongrie) et mort par suicide le 30 avril 1945 à Berlin. Porté à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) qu’il reprit en 1921, il est chancelier du Reich le 30 janvier 1933, puis se fait plébisciter en 1934 comme président,titre qu’il délaissa pour celui de Führer (« guide »). Sa politique expansionniste fut à l'origine du volet européen de la Seconde Guerre mondiale, pendant lequel il fit perpétrer de très nombreux crimes contre l’humanité, dont le génocide des Juifs d’Europe occupée reste le plus marquant. À la postérité, l’ampleur sans précédent des destructions, des pillages et des crimes de masse dont il fut leresponsable, tout comme le racisme radical singularisant sa doctrine et l'inhumanité exceptionnelle des traitements infligés à ses victimes, lui ont valu d'être considéré de manière particulièrement négative par l'historiographie, par la mémoire collective et par la culture populaire en général. Son nom et sa personne font généralement figure de symboles répulsifs.

2/Echec du putsch
Leputsch de la Brasserie fut une tentative de prise du pouvoir par la force en Bavière. Il fut mené par Adolphe Hitler, dirigeant du parti national-socialiste des travailleurs allemands, le soir du 8 novembre 1923. Ce fut un échec total et tous les participants aux putsch furent maté. Hitler, chef de cette rébellion fut envoyé en prison pour 5 ans mais il n’y passa seulement que 14 mois. Ces quelquesmois d’incarcération permirent à Hitler d’écrire son livre mein Kampf, fondation de son idéologie.

II- Construction de son idéologie

1/Hitler en prison - Rédaction de Mein Kampf

Pendant que Hitler était en prison il écrit Mein kampf, il y exprime plusieurs ambitions difficilement dissociables : le désir d'assimilation culturelle des Juifs (l'extermination physique n'étant à l'époquepas invoquée) et des Tziganes au nom d'une théorie raciale, d'une militarisation expansionniste et d'un renouveau national allemand. Il annonce sans ambiguïté le programme du parti nazi, fondé notamment sur la volonté de réunification des territoires à population germanique ainsi que la nécessité de s'assurer, en Europe de l'Est, un «espace vitale » allemand. Il comporte des menaces précises, quifirent écrire au maréchal Hubert Lyautey : « Tout Français doit lire ce livre ».

2/Les idées de mein kampf

Selon Adolf Hitler :
• La cartographie de l'Europe issue du traité de Versailles (« Diktat de Versailles ») est inacceptable, car elle a pour conséquence immédiate l'éclatement des peuples de culture allemande.
• L'Autriche et les minorités allemandes de Tchécoslovaquieet de Pologne doivent être rattachées à l'Allemagne en un seul espace géographique, le « Grand Reich ».
• Le nouvel essor de la nation allemande doit se faire notamment au détriment des territoires russes, des pays de l'Europe centrale et danubienne, mais aussi à l'ouest, au détriment de la France qu'il considère comme « inexorable et mortelle ennemie du peuple allemand ».
• Selon le...
tracking img