Shakespeare

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 83 (20503 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

William SHAKESPEARE

(Grande-Bretagne)

(1564-1616)

[pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
qui sont résumées et commentées
(surtout ‘’Hamlet’’ et ‘’Macbeth’’).

Bonne lecture !

Un William Shakespeare est né à Stratford-upon-Avon, troisième d'une famille de huit enfants, qui fut probablement élevé dans la foicatholique, qui fit ses études à l’école communale et les poursuivit peut-être un temps à l'Université d'Oxford. Il aurait continué d'approfondir sa culture en autodidacte. Le théâtre est peut-être venu jusqu’à lui sous l’aspect des troupes itinérantes autorisées depuis 1572 à se constituer en compagnies au service des dignitaires du royaume et sous la forme plus populaire des groupements d’amateursqui interprétaient, dans un esprit encore proche de celui du Moyen Âge, des mystères et des moralités. Ce théâtre s’adressait à un public turbulent et parfois naïf, un public composite issu de toutes les classes sociales, mais passionné de poésie et d’une intense richesse d’imagination, acceptant spontanément toutes les conventions de la scène, l’absence de décor, les écriteaux indiquant leschangements de lieu, les éphèbes interprétant les rôles féminins, la médiocrité. de la figuration, pour la beauté d’un vers, la vigueur d’une image, la splendeur d’un verbe sans cesse renouvelé.
On sait que Shakespeare fut marié dès l'âge de dix-huit ans à Annne Hathaway qui était de huit ans son aînée et qu’il en eut trois enfants. Déçu par un mariage qui s’avéra bientôt malheureux, il quitta saville natales quelques années plus tard pour Londres où, dès 1588, sa réputation commença de s’établir. La peste qui sévissait dans les bas quartiers de Londres (1592) entraîna la dislocation des compagnies de comédiens. Après un bref séjour à Stratford, il revint cependant dans la capitale où, nourri de l’Histoire des Îles britanniques et de celle de l’Antiquité, il présenta des drames historiques,où il peignait les désordres féodaux pour flatter l'orgueil national des Anglais et leur montrer l'avantage d'avoir avec Élisabeth I une reine forte qui tendait à la monarchie absolue et pourrait ainsi imposer une égalité de tous ses sujets où le mérite des bourgeois comme lui serait reconnu :
____________________________________________________________

_____________________

“Henri VI”(1590-1592)

Drame historique en trois parties de cinq actes chacune

Devant l’incapacité du roi Henri VI de Lancastre, Richard d’York, aidé par Warwick, se révolta. Ce fut la guerre des Deux-Roses qui opposa, de 1455 à 1485, la maison de Lancastre (dont l’emblème était la rose rouge) et la maison d’York (dont l’emblème était la rose blanche). Battu à Saint-Albans (1455) puis à Northampton(1460) et à Towton (1461), Henri VI fut détrôné et remplacé par Édouard IV, fils de Richard d’York. Cependant, Warwick se brouilla avec Édouard et restaura Henri VI (1470). Mais, en 1471, il fut assassiné par Richard, duc de Gloucester, le futur Richard III.

Commentaire

La pièce est fondée principalement sur les “Chroniques d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande” de Holinshed (1577).____________________________________________________________

_____________________

“Richard III”
(1592)
‘’Richard III’’

Drame historique en cinq actes

Richard III est un York, le frère du roi régnant, Édouard IV qui détrôna le dernier des Lancastre, Henry VI, en 1471. Disgracié par la nature autant qu’ambitieux, il fait arrêter son demi-frère, George, duc de Clarence, qui est mené à la Tour deLondres pour y être noyé. Il parvient ensuite à obtenir la main de lady Anne, veuve du prince de Galles (fils de Henry VI), qu'il a tué de ses propres mains. Après la mort d'Édouard IV, en 1483, il devient régent. Il fait enfermer l'héritier, Édouard V, et son frère, ses propres neveux, avant de se faire proclamer roi sous le nom de Richard III. L'usurpateur règne par la terreur, multipliant les...
tracking img