Shigeru ban

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1721 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER DE PRESSE
cycle de conférences « 1 architecte, 1 bâtiment »

conférence de

Shigeru Ban
architecte, Tokyo

le

Pavillon

Hanovre 2000

du

Japon,

L e P a v i l l o n d e l ’ A r s e n a l e s t o u v e r t d u m a r d i a u s a m e d i d e 1 0 h 3 0 à 1 8 h 3 0 , l e d i m a n c h e d e 11 h 0 0 à 1 9 h 0 0 Entrée libre - Informations et photos sur demande entéléphonant au 01 42 76 31 95 et au 01 42 76 26 53 i n f o p a @ p a v i l l o n - a r s e n a l . c o m - h t t p : / / w w w. p a v i l l o n - a r s e n a l . c o m

le jeudi 13 décembre à 18h30

sommaire

Présentation du cycle de conférences « 1 architecte, 1 bâtiment » par Ann-José Arlot, Directrice Générale du Pavillon de l’Arsenal p.3 Shigeru Ban, architecte Shigeru Ban Architects, TOKYO projetset réalisations le Pavillon du Japon, Hanovre 2000

p.9 p.11 p.13

cycle de conférences, rappel

p.19

Présentation du cycle de conférences
par Ann-José Arlot,

Directrice Générale du Pavillon de l’Arsenal

"Histoire d’un projet – commande – contraintes – construction maîtrise d’ouvrage – métier d’architecte – règlements…"

« 1 architecte, 1 bâtiment »

Nous avons souhaitélancer en l’an 2000, un cycle intitulé, " 1 architecte – 1 bâtiment " au cours duquel des architectes reconnus sont venus et viendront au Pavillon de l'Arsenal évoquer l’histoire d’un de leur projet réalisé en France ou ailleurs. Ce cycle de conférence doit permettre au grand public de comprendre comment se fait l’architecture et de lui faire découvrir le métier d’architecte à travers l’histoire d’unprojet. Les maîtres d’oeuvre invités, français ou étrangers, présentent chronologiquement toute l’histoire d’un de leur projet, de la commande, jusqu’à sa réalisation et à son appropriation par l’utilisateur. Ces conférences permettent de mieux appréhender les contraintes rencontrées par les maîtres d’œuvre, de découvrir les liens tissés avec le maître d’ouvrage et les différents intervenants, deconnaître les réflexions des architectes sur la commande et sur les règlements qui varient selon, les villes, selon les pays. Tout au long de l’année 2001, des architectes viendront ainsi nous parler, de projets, d’échelles et de programmes différents

3

« Pour mon premier travail, l'installation de l'Exposition Emilio Ambasz, j'ai conçu des cloisons sous la forme d'écrans de tissu. Ce tissuétait livré en rouleaux sur des mandrins cylindriques en carton (tubes en carton). J'ai rapporté beaucoup de ces tubes à mon agence. Plus tard, alors que je travaillais à l'installation de l'exposition Alvar Aalto, il m'est venu à l'idée d'utiliser ces tubes brun clair qui étaient restés là. J'ai visité une usine de fabrication de mandrins en carton, j'ai découvert que ces produits à base de papierrecyclé étaient bon marché et qu'ils pouvaient être fabriqués dans presque toutes les longueurs, tous les diamètres et toutes les épaisseurs. Je me suis demandé s'ils pouvaient servir de matériau structurel en architecture... »
Shigeru Ban, 1999

5

vue intérieure du Pavillon du Japon Shigeru Ban, architecte

7

Shigeru Ban, architecte
Shigeru Ban a fait ses études d’architecture auxUSA à Sci-Arc (Californie) puis à la Cooper Union (New York). En 1985, il s’installe à Tokyo, et fonde sa propre agence, Shigeru Ban Architects (SBA). Il a été professeur d’architecture à l’Université Tama Art, puis à l’Université Nationale Yokohama, il enseigne aujourd’hui à l’Université Nihon (Japon) et à la Columbia University. En 1995, sa proposition d’abris préfabriqués en tubes de cartonpour les réfugiés au Rwanda est adoptée par les Nations Unies, et il devient conseiller à la Commission pour les Réfugiés à l’ONU. La même année, il fonde l’organisation humanitaire Voluntary Architects Network.

L’agence Shigeru Ban Architects, fondée en 1985, a pour ambition de concevoir des espaces libres et ouverts avec une rationalité concrète dans la mise en oeuvre de la structure et de...
tracking img