Siecle des lumieres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1234 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
Au 18ème siècle, apparaît un nouveau movement : celui des Lumières. Il évolue au cours du siècle et rassemble des individus qui ne partagent pas les mêmes idées; ce mouvement représente une époque de réflexion et de contestation des idéaux

La littérature française du XVIIIe siècle s’inscrit dans une période le plus souvent définie par deux dates repères : 1715,date de la mortde Louis XIV, et d’autre part, 1799, date du coup d’État de Bonaparte qui instaure le Consulat et met d’une certaine façon fin à la période révolutionnaire. Ce siècle de transformations économiques, sociales, intellectuelles et politiques est riche d’une multiplicité d’œuvres qui peuvent se rattacher, en simplifiant, à deux orientations majeures : le mouvement des Lumières et ses remises en causedes bases de la société et, par ailleurs, la naissance d’une sensibilité que l’on qualifiera postérieurement de préromantique.

Le 18ème siècle en France, mais aussi en Europe, est une époque de réflexion et de contestation, menées par les penseurs et les philosophes qui repensent la société et remettent en cause son organisation. La monarchie absolue, les inégalités sociales, ainsi quel’intolérance religieuse sont contestées, la liberté est revendiquée. Montesquieu, Diderot, Voltaire, Rousseau, sont les principaux représentants du mouvement des Lumières en France.
Les rois Louis XV et Louis XVI, malgré des tentatives de réformes, ne parviennent pas à endiguer ce grand mouvement intellectuel, qui donnera naissance à la Révolution.
La révolution française

En 1789, le roi Louis XVI et lesystème monarchique se trouvent confrontés à de nombreuses
difficultés, d’ordre notamment politiques, financières et économiques. Les parlements s’opposent au roi et les bourgeois, influencés par l’esprit des Lumières, revendiquent un rôle politique. De plus, les finances de l’État sont au plus bas et les impôts s’alourdissent de jour en jour, alors que la France connaît une période de disetteimportante : le coût de la vie est très élevé et les récoltes sont mauvaises.
La révolte gronde et le 14 Juillet 1789, le peuple prend la Bastille : c’est le début de la Révolution Française, qui met un terme à la monarchie absolue et marque l’avènement de la République. Les français ne sont plus les sujets du roi mais des citoyens, dont les droits et les devoirs sont définis dans la Déclarationdes Droits de l’Homme et du Citoyen, préambule de la Constitution. La devise de la France devient « Liberté, Égalité, Fraternité ». De grands changements sont mis en place dans de nombreux domaines : administratif, législatif, mais aussi religieux et éducatif. Le français devient la langue de la République.
Pendant les 10 années qui suivent la prise de la Bastille, la France traverse une périodede troubles et de violences : de nombreux partis luttent pour le pouvoir. Finalement, le général Napoléon Bonaparte s’empare du pouvoir par le coup d’État du 9 novembre 1799 et devient Premier consul.
I.LES ETAPES HISTORIQUES
1661-1715 : Règne personnel de Louis XIV (Versailles).
Milieu du XVIIIe siècle : l’Encyclopédie.
Deuxième moitié du XVIIIe siècle : machine à vapeur (James Watt) -début de l’âge industriel.
1789 : prise de la Bastille - Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.
1792 : proclamation de la République.
1804-1815 : premier Empire (Napoléon I e r ).
1815-1848 : monarchie constitutionnelle en France.
1848-1852 : seconde République (suffrage universel - abolition de l’esclavage).
1852-1870 : second Empire (Napoléon III).
1870-1940 : troisièmeRépublique.
1885 : Pasteur découvre le vaccin contre la rage.
1898 : Affaire Dreyfus.

III. L’ENCYCLOPEDIE DES LUMIÈRES

Diderot Alembert

L'Encyclopédie est née du désir de Diderot de "rendre la philosophie populaire".

Dans son article "Encyclopédie" en 1755, Diderot définit ainsi son entreprise:
"Le but de...
tracking img