Sieyes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Emmanuel-Joseph Sieyès par Jacques-Louis DavidEmmanuel-Joseph Sieyès, né le 3 mai 1748 à Fréjus et mort le 20 juin 1836 à Paris, est un homme d'Église, homme politique et essayiste français.Robespierre, qui le détestait, l'avait surnommé « la Taupe de la Révolution ».

Biographie
Fils d'un employé des impôts et maître de poste, il fait ses études à Draguignan puis au séminaire deSaint-Sulpice à Paris. Il entre dans les ordres comme prêtre en 1774 mais sans vocation. Par la suite, il devient en 1775 chanoine de Tréguier, attaché comme secrétaire de l'évêque de Lubersac, l'aumônier deMadame Sophie, la tante de Louis XVI, puis vicaire général de Chartres 1787 et conseiller commissaire à la chambre supérieure du clergé.

Siéyés devient célèbre dès 1788 par son Essai sur lesprivilèges. Mais c'est plus encore sa brochure de 1789 Qu'est-ce que le tiers état ?, texte fondateur de la Révolution française, qui obtint un grand retentissement et assure sa popularité. Il prend ainsiune part active à la Révolution française jusqu'à sa fin, par sa participation au coup d'État du 18 brumaire.

En 1789, élu député du tiers état aux États généraux, il joue un rôle de premier plandans les rangs du parti patriote du printemps à l'automne 1789 et propose, le 17 juin 1789, la transformation de la Chambre du Tiers état en assemblée nationale. Il rédigea le serment du Jeu de paumeet travailla à la rédaction de la Constitution.

Élu dans trois départements à la Convention, il vota la mort du roi. Il abandonna sa charge de prêtre selon les modalités en vigueur de laConstitution civile du clergé.

Pendant la préparation de la constitution de l'an III, le 20 juillet 1795 (2 thermidor), il prononça un discours resté célèbre au cours duquel il proposa la mise en place d'unjury constitutionnaire, premier projet d'un contrôle étendu de la constitutionnalité des actes des organes de l'État.

En 1795, il démissionna du poste de Directeur auquel il fut élu, conformément...
tracking img