Similitude chez marx et rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1187 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SIMILITUDE CHEZ MARX ET ROUSSEAU

Doctrine de Karl Marx 

Karl Marx père du marxisme, base sa philosophie sur le matérialisme historique. « L'histoire de toute société jusqu'à nos jours est l'histoire de luttes de classes. ». L’évolution des sociétés est donc caractérisée par leur « base matérielle », c’est-à-dire qu’elle est défini par la structure économique que les différentes sociétés ontadoptés au cours de l’histoire. Donc, il y a un schéma historique répétitif qui s’apparente à ceci : l’amélioration des modes de production permet d’accroître la production. Après un certain laps de temps, un conflit naîtra au sein de la société, il y a donc un débalancement dans les rapports sociaux : la classe sociale qui détient les nouvelles techniques prend de l'importance sur la classesociale dominante. Marx croit que l'Histoire est dans se sens inéluctable, qu'elle aboutit donc, toujours à une restructuration sociale. Les rapports sociaux de production finissent par être contestés, ils deviennent insupportables pour la classe opprimé et finalement, la structure de la société, qui paraissait immuable jusque ici, doit être changée. Du mode de production esclavagiste, nous sommespassés au mode de production féodal, pour finalement aboutir au mode de production capitaliste cependant, le dernier mode de production, l’idéal selon Marx, est le communisme.

Selon ses dires, l’individu est déterminé par sa relation à la société. L’homme est totalement dépendant de son milieu. De plus, l’espèce humaine se distingue par ceci : « elle produit elle-même les biens nécessaires à sasurvie et transforme elle-même, au cours de l’histoire ses propres conditions d’existence. ». Il explique d’ailleurs, que « dans la production sociale de leur existence, les hommes nouent des rapports déterminés, nécessaires, indépendants de leur volonté: ces rapports de production correspondent à un degré donné du développement de leurs forces productives matérielles. L’ensemble de ces rapportsforme la structure économique de la société, la fondation réelle sur laquelle s’élève un édifice juridique et politique, et à quoi répondent les formes déterminées de la conscience sociale. ». Les deux classes antagonistes actuelles sont le prolétariat (non-possédants) et la bourgeoisie (possédants). Il y a différentes formes d’aliénation qui affectent les sociétés. L’aliénation économique qui estengendré par la division du travail, la propriété privée et la plus-value. L’aliénation politique car le pouvoir est détenu par la bourgeoisie. Et finalement, l’aliénation religieuse qui influence les gens à accepter leur sort bref, à être résignés.

Afin de contrer ces aliénations, il doit y avoir dictature du prolétariat. Les opprimés doivent prendre le pouvoir afin d’éliminer la propriétéprivée (socialisme) et finalement créer une société sans classes (communisme).

Doctrine de Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau entre dans la lignée des philosophes contractualistes. Il nous fait état de l’homme de nature c’est-à-dire l’homme avant quelconque processus de socialisation. Cet état théorique équivaut à la nature originelle de l’homme. Il est naturellement bon et libre, ilne dépend point de la relation avec ses pairs. Cet être humain qui n’a que des besoins primaires, éprouve qu’un seul type de passion « la simple impulsion de la nature », ses passions se résument à l’amour de soi et la pitié. L’amour de soi pour lui, est l’instinct de conservation et la pitié est celle « qui nous porte sans réflexion au secours de ceux que nous voyons souffrir », elle estl’instigatrice des lois dans cet état. Il ne peut être méchant car il ne saurait l’être ; « Faute de sagesse et de raison, on le voit toujours se livrer étourdiment au premier sentiment de l’humanité ». Rousseau affirme que suite à différents cataclysmes, les individus ont été contraints de se rapprocher. Cela a permis l’apparition du langage qui a favorisé grandement le développement de la raison ainsi...
tracking img