Simone de beauvoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (731 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
• Simone de Beauvoir (son vrai nom est Simone-Lucie-Ernestine-Marie Bertrand de Beauvoir), est née le 9 janvier 1908 (dix neuf cent huit) à Paris et est morte le quatorze avril 1986 (dix neuf centquatre-vingt-six) à Paris.
• Simone de Beauvoir est la fille de Georges Bertrand de Beauvoir, avocat et comédien amateur, et de Françoise Brasseur, jeune femme issue de la bonne bourgeoisie deVerdun. Elle est née d'un milieu aisé et est l'aînée d'une famille de deux enfants. Sa mère est une catholique dévote qui élève ses deux filles dans un cadre strict et traditionnel. Elle reçoit uneéducation bourgeoise, conformiste et religieuse.
• À quinze ans, Simone de Beauvoir devient agnostique et son choix est déjà fait, elle sera un écrivain célèbre
• Vivant avec sa grand-mère à cetemps, elle étudie la philosophie à la Sorbonne à Paris, où elle rencontre Jean-Paul Sartre avec qui elle partagera sa vie.
• En 1929 (dix neuf cent vingt-neuf), elle obtient l'agrégation dephilosophie. Elle a continue de vivre avec sa grand-mère et a enseigne au lycée. Pour cette raison, elle est devenue financièrement indépendante et elle commence la carrière littéraire à laquelle elleaspirait.
• Un objectif important d’elle était de lutter contre la représentation créé par la religion patriarcale traditionnelles et le théisme. Ces sentiments de l'existentialisme sont incarnés parson compagnon Jean-Paul Sartre. La plupart de ses romans ont été explicitement sur des thèmes existentialistes, par exemple la tentative de trouver un sens et le but dans un monde absurde dans lequelnous n'avons pas choisi de naître.
• Elle a construit une communauté d’amis et s’en allant dans les cafés pour écrire et donner des conférences. Sartre a été l’un de ses compagnons favoris et ilssemblaient toujours être intéresse par l’autre. Leur relation est devenue célèbre pour les deux engagements qu’ils ont pris les uns aux autre et le public. La première, c’était une promesse de...
tracking img