Sirop

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1388 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

1) Introduction :

2) Flaconnage :

3) Verre moule :

a) Sirop :

4) Verre étire :

a) Bague à vis :

5) Mise en ouvre de verre étire :

6) Mise en ouvre de verre moule :

7) Conditionnement :

8) Condition de stockage :

9) Température de stockage :

10) Composition chimique :

11) Amélioration de l’emballage :12) Conclusion :

1) Introduction :
La verrerie pour emballage c est une industrie qui par ses investissement lourds et sa technologie pourrait être qualifiée comme la métallurgie en fait les emballages en verre sont former par des matériaux ou des alliages dur fragile et transparent au rayonnement visible.
Il n’existe pas de définition normalisée des différents types d emballage enverre mais en distingue défirent familles :
Les bouteilles : destinées aux liquides alimentaires
Les flacons : ils s’appliquent aux produit pharmaceutique et marche de la parfumerie.
Les pots : ont une forme plus trapue et une ouverture supérieur a 38 mm destine aux produit alimentaire non liquide cosmétique et chimique.
Les ampoules : ont une forme de tubes effiles a leurs deux extrémités etquasi utiliser dans les marche de la pharmacie.
Les carafes : réserve a certains emballages de spiritueux-whisky-de haute gamme ces emballages sont en générale en cristal et fabriquer en petites séries selon des procèdes spécifique.
Les bonbonnes : caractérise par leur grand contenance et rarement applique principalement avec liquide alimentaires/vin/huile.
Flacons types sirop standard : disponibleavec une bague PP28 standard de 50 a 500 ml en PET injecte-étire-souffle ; de couleur blanc opaque ou bleue.
Et dans le vingtième siècle les industries pharmaceutiques ont développe leur technologie a propos de la fabrication des emballages primaire ; par exemple ils fabriquent des sirops avec une technologie d’injection ; bi-injection ou injection soufflage a partir de défirent matériaux(PELD-PEHD-PP-PET).
2) Flaconnage :
3) Verre Moule :
a) Sirop :
La gamme de flacons ‘sirop’ allégés standards est disponible de 30 à 500ml, en verre blanc ou verre jaune de type 3 (un silicosodocalcique normal pour les verres d’emballage), et avec une bague PP28 standard, compatible avec les capsules de 28 auto-jointantes, jointées ou compte-gouttes avec inviolabilité et fonction‘sécurité-enfant’.
Produits en salle propre, classe ISO 8, emballés en packs et rétractés sur palettes gerbables 800x1200 ou 1000x1200.
4) Verre étire :
b) Bague à vis :
LA gamme de flacons en verre étiré avec bague a vis standard est disponible de 3 à 50ml en blanc ou jaune, verre de type 1(un verre[1] qui est neutre dans la masse), verre de type 2(un verre neutre en surface) ou verre de type 3. Labague de 14 ou de 18 mm à vis standard est compatible avec les capsules auto-jointantes, jointées ou compte-gouttes avec inviolabilité et fonction ‘sécurité-enfant’.
Produits en salle propre, classe ISO 7(correspond[2] à une atmosphère dans laquelle le nombre de particules dont le diamètre est supérieur ou égal à 0,5 µ est inférieur à 352000 par mètre cube d’air), emballés en packs rétractéset/ou barquettes pp sur palettes gerbables 800x1200 ou 1000x1200.
5) Mise en ouvre de verre étire :
Les ampoules pour produits pharmaceutiques buvables et des flacons de petite contenance pour produits pharmaceutiques liquides, pulvérulents ou solides sont fabriqués à partir de tubes obtenus par étirage. Cette technique utilise les mêmes principes de base que le verre moulé en ce qui concerne lafusion et le conditionnement thermique du verre.
Il s’agit d’une technologie en deux étapes distinctes effectuées en général sur des sites différents :
❖ Fabrication de tubes par étirage.
Les tubes ou ébauches sont fabriqués en verre sodocalcique ou borosilicaté selon leur destination. Il existe deux procédés différents nommés Danner, par étirage quasi horizontal, et Vello, par étirage...
tracking img