Situation d'hygiene

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1951 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SITUATION
D’HYGIENE

Dans le cadre de ma 1ère année de formation en soins infirmiers, j'ai effectué un stage de 5 semaines en EHPAD, Etablissement D’Hébergement Pour Personnes Agées Dépendantes, au Sud de L’Indre Et Loire, du 15 novembre au 17 décembre 2010.

La situation que je vais donc exposer se passe lors de mon troisième jour de stage.

J’accompagne une aide-soignante dans laréalisation d’une toilette au lit auprès de Mr A afin de maintenir une bonne hygiène corporelle et éviter toute infection.
Mr A, âgé de 86 ans est atteint de troubles de la mémoire et d’éthylisme soigné. Mr A est une personne assez dépendante, et son degré d’autonomie ne lui permet pas d’effectuer ses auto-soins.

Afin d’effectuer le soin, Marie, l’aide soignante en charge de ce patient etmoi-même l’avons au préalable prévenu du soin qui va lui être effectué (c'est-à-dire la toilette). Il est presque 10h00 du matin. Par la suite, nous avons toutes les deux fait un lavage des mains simple. Dans la foulée je me charge de préparé le matériel nécessaire adapté au résident.
Pour ce faire, je vais tout d’abord chercher le charriot prévu à cet usage que je prends soin de désinfecter, sansoublier de mettre des gants à usage unique. Puis je retire mes gants, les jette et je me fais une friction des mains à la solution hydro-alcoolique (SHA). Je dispose ensuite le linge propre sur la partie supérieure du charriot : 3 gants de toilette (un pour la toilette intime, l’autre pour le reste du corps et un autre en prévention), 3 serviettes, 1 cuvette, 1 savon, 1 rasoir, la mousse à raser,l’huile de soins pour la prévention d’escarres, les carrés de lavage (cellducs) et d'essuyage, 1 protection adaptée à Mr A, 1 peigne, et plusieurs paires de gants à usage unique. Je prends également un sac poubelle en plastique que je mets dans la poubelle du charriot. Nous sommes donc près, nous nous dirigeons vers la chambre, je frappe, nous entrons, je ferme la porte et mets la présence. Je prendsle temps de saluer Mr A. L’aide-soignante le salue aussi. Elle lui demande s’il a bien dormi. Je me désinfecte à nouveau les mains. Marie, présente à mes coté, ne prend pas le soin de le faire dans l’immédiat. Je prends des habits propres pour Mr A, les dispose sur le charriot. J’installe ensuite le résident confortablement. Je remonte le lit à hauteur pratique. Et baisse la barrière de mon côtépour rendre le soin plus agréable. Pendant ce temps l’aide-soignante remplie la cuvette d’eau tiède. Elle revient. Se désinfecte les mains. Baisse la barrière de son côté du lit. Et nous commençons alors la toilette de Mr A. Nous lui ôtons sa chemise sale, que je prends soin de mettre sur le deuxième étage du charriot. Tout ceci afin de respecter le circuit propre, sale. Puis nous le lavons dehaut en bas : le visage, la poitrine, le ventre, les aisselles et les bras. Puis nous rinçons avec de l’eau. Enfin, nous essuyons. Nous l’aidons à se tourner sur le côté pour pouvoir laver, rincer et essuyer le dos. Après avoir remis Mr A sur le dos, nous l’habillons partiellement. Nous mettons le résident en sécurité : nous remontons les barrières. Et nous nous préparons à faire la toilette desorganes génitaux.

La toilette intime m’a interpellé d’avantage, cette partie de ma situation sera donc décrite plus en détails.

Marie me demande alors de changer l’eau de la bassine. Je me rends dans la salle d’eau de la chambre. Vide l’eau dans les WC. Désinfecte ma bassine. Je la remplie de nouveau avec de l’eau tiède. Nous changeons de gants de toilette et de serviette. Marie me laissemettre le linge sale sur le deuxième étage du charriot. Je me désinfecte les mains à l’aide de la solution hydro-alcoolique. Et j’aperçois Marie qui se désinfecte rapidement les mains. Je retourne auprès de Mr A. Nous baissons de nouveau les barrières. Et, tout en discutant avec Mr A, qui ne répond que par oui ou par non à nos questions, nous commençons la toilette intime. Marie défait la...
tracking img