Ski de fond

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2505 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Année universitaire 2008-2009

LES PUBLICS SENIORS

ACTIVITE SKI DE FOND

[pic]

SOMMAIRE

I. Introduction

II. Analyse de notre prestation

1) En skating

2) En classique

III. Lien entre les deux techniques

IV. Ski de fon en sécurité

V. Bilan et conclusion

VI. BibliographieVII. Annexes

I. Introduction

Le ski de fond est un sport d'hiver de la famille du ski nordique, populaire notamment en Europe du Nord, Canada, Russie ou l'Alaska.

C’est un sport de glisse qui se pratique sur des pistes plates ou très faiblement pentues. Le concept est de faire une randonnée à ski, de privilégier l’endurance à la vitesse et d’admirer les paysages alentours.
Les skissont longs et étroits et fixés uniquement à l'avant du pied. La surface de leur semelle nécessite la présence d'un système anti-recul afin d'éviter le glissement vers l'arrière, ce qui permet de transmettre une impulsion vers l'avant. La technique traditionnelle, dite pas alternatif, consiste à avancer dans deux traces parallèles.
Il existe aussi depuis les années 1980 la technique du pas depatineur ou skating, dont le style est proche du roller ou du patin à glace. La semelle des skis de skating est lisse et ne nécessite pas la présence de système anti-recul. Au contraire il est nécessaire de la recouvrir d'un « fart de glisse » comme en ski alpin, qui augmente les propriétés de glissement et de vitesse et qui n'adhère pas à la neige. Le ski de fond skating est le sport nécessitant leplus fort VO2 max (puissance respiratoire) loin devant la course à pied, la natation et même le cyclisme.

Ski pour la technique classique :

[pic]

Ski pour la technique skating :

[pic]

II. Analyse de notre prestation

1) En skating

Définition.
En skating (ou pas de patineur), le skieur progresse sur la partie totalement plane de la piste, en glissant longuement d'unski sur l'autre, se balançant à l'image d'un pratiquant de patins à glace ou de rollers.
Les éléments clés des différents pas.
En pas alternatif, les impulsions sont produites à partir d’un appui statique sur la neige et vers l’arrière. En skating l’appui est glissé (donc en mouvement) et les propulsions sont latérales. Cela demande un bon équilibre qui se caractérise par la capacité à tenir delongues phases de glisses sur un ski (équilibre unipodal) et à maintenir cet équilibre en mouvement, pendant la glisse.

En skating, on prend appui sur un ski en mouvement. La méthode de base est dite "pas de patineur deux temps". Cela signifie que la poussée des deux bras se fait un pas sur deux (et donc sur le même ski).
Le "pas de patineur un temps" consiste à faire un planté desdeux bâtons à chaque pas. Cela exige de la coordination et de la vitesse, c'est pourquoi on l'utilise en plat.
si l'on fait des foulées courtes et si l'on écrase très fort le ski

[pic]

La technique «un pas» en ski patin consiste à effectuer un mouvement de double-poussée avec les bras pour chaque propulsion de jambe. Cette technique est aussi appelé «V2» car on y retrouve 2 pousséesdes bras pour chaque «V» au sol (traces du ski). C'est une technique qui requiert un bon équilibre, et qui peut être utilisée pour un effort soutenu (comme le sprint), ou encore pour monter une pente plus ou moins prononcée.

1. Au moment de la dépose des bâtons sur la neige, tout le corps est au-dessus du ski gauche et aligné dans la direction de ce dernier.
2. Double poussée des bras etpropulsion de la jambe en même temps.
3. Le skieur se lance sur son ski droit avec tout le corps bien au-dessus de son ski.
4. Regroupement des pieds et des bras pour amorcer à nouveau la prochaine double poussée.
5. Double poussée des bras avec propulsion de la jambe droite dans la nouvelle direction. Les trois segments (les bras et la jambe droite), propulsent en même temps.
6. Glisse...
tracking img