Smith et ricardo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2042 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Section 2 : Le sens de l'échange : de l'avantage absolu aux avantages comparatifs.
Logique classique : un pays retire un gain de sa participat° au C.I (du fait de l'améliorat° de son efficacité productive) et s'il décide de participer aux échanges il a donc tout intérêt à fabriquer ce pour quoi il a le + d'avantages et d'importer ce qu'il sait le moins bien produire.
1. La théorie de l'avantageabsolu de Smith.
 Il établit le principe de l'a.absolue par comparaison des coûts de P° et + particulièrement des C absolus en L entre les partenaires à l'échange. (Prix = somme des C de P°).
 L'a.abs en terme de coût c'est la possibilité pour un pays de produire un B avec moins de facteurs de P° que partout ailleurs : l'a.abs est définit à partir d'un niveau de productivité dans chaquebranche de l'éco nationale.
 Une nation a un a.abs dans un secteur si la productivité de cette branche est supérieure à celle des autres partenaires à l'échange. Il montre l'intérêt qu'à un pays dans le dvpmt des branches pour lesquelles il dispose de la productivité la plus élevée ; c'est une explication de la spécialisation car une partie de cette P° trouvera à s'exporter car la P° de ces biens sefera à moindre coût de P° don le prix des biens sera inférieur à celui de ses partenaires. En dvpant ce type d'X°, un pays pourra obtenir des M° dans une quantité plus importante (les revenus d'X° financent l'M° des biens non produits). Plus un pays est efficace dans une branche plus sa capacité d'importer va être grande : le CI apporte un gain grâce aux importations.
 Le CI crée de la valeurune fois les pays spécialisés car l'échange a permis l'amélioration de l'efficacité productive des économies.
2. La théorie de l'avantage comparatif de Ricardo.
 Ricardo constate que la règle de la spécialisation selon l'a.abs exclut du commerce tout pays qui n'en possède pas. Il va se fixer pour objectif de démontrer qu'un pays qui n'a pas d'a.abs a intérêt à échanger avec les autres. Pour ledémontrer, il va faire l'hyp qu'un pays ne possède aucun a.abs.
Définition et compréhension du principe de l'avantage comparatif
Ricardo se situe par rapport à Smith et tente d'expliquer la ≠ du niveau des coûts de P° en partant du point selon lequel l'élément le plus important pour expliquer le CI sont les ≠ internationales dans les technologies de P° supérieures.Ces ≠ vont être des facteursdéterminants dans les ≠ des C de P°. C'est une approche plus macro car elle s'intéresse au niveau de dvpmt techno des pays (+ que le coût du L) va être à l'origine des ≠ dans le niveau de productivité. Le schéma ricardien est pertinent dans l'analyse du CI quand les pays n'ont pas le même niveau de dvpmt. Son analyse repose sur trois hypothèses :
¤ l'hypothèse statique  le plein emploi desressources est réalisée dans l'éco nationale (tous les facteurs de P° sont utilisés et la structure de coût est donnée et constante).
¤ l'hypothèse de marché  la concurrence règne au sein de chaque nation (prix unique pour chaque bien) mais concurrence imparfaite au niveau internationale qui permet d'expliquer les ≠ de prix entre les pays.
¤ l'hypothèse d'immobilité des facteurs de P° : auj le Ldemeure immobile sauf pour les Leurs hautement qualifiés et le K est totalement mobile hyp valide en général.


Schéma explicatif de l'échange avec avantages comparatifs
Les hyp 2 et 3 expliquent les ≠ dans les niveaux de coûts de P° entre les pays.
Dès qu'il existe une ≠ dans les coûts constatés entre deux pays il est tjrs avantageux pour ceux-ci de faire de l'échange à condition qu'ils sespécialisent dans le B pour lequel ils ont le plus grand a.a ou le plus petit des a.a > chaque pays a intérêt à produire et à exporter un B pour lequel il a un a.c en terme de P°.
Chaque nation a intérêt à se spécialiser dans la P° pour laquelle son coût comparatif est le plus faible ou chaque nation a intérêt à se spécialiser dans la P° pour laquelle la productivité du L est la plus forte....
tracking img