Smith

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (496 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
12 Théories économiques de la croissance et des crises
Chapitre 1 :
Accumulation du capital et loi des débouchés
I – Accumulation du capital et croissance
A) Richesse et travail productif selonAdam SMITH
1) Introduction
Adam SMITH était un philosophe ; c’est le père fondateur de la pensée économique. Dans un livre
intitulé “La théorie des sentiments moraux”, il a d’abord cherché quelsétaient les principes de justice
permettant aux hommes de ne pas passer leur temps à se battre. Il va écrire que, dans les sociétés
relativement pacifiées, les êtres humains s’accordent pour distinguerle vrai du faux ; par contre, on ne
peut pas distinguer le bon du mauvais (le juste de l’injuste). Smith conclura en disant que le principe
de justice ne peut pas être découvert.
L’ouvrage“Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations” va lui permettre de
surmonter l’échec de cette non-découverte, et de poser les fondements d’une société. Le libéralisme
économique vaapparaître comme la solution à la problématique rencontrée dans “La théorie des
sentiments moraux”. La recherche par chacun de son intérêt personnel (égoïste) dans un système de
libre concurrence vaconduire à l’intérêt commun.
La main invisible ne permet pas de fixer un prix offre/demande d’équilibre comme l’interprète
l’économie contemporaine ; chez Smith, elle renvoi à la répartition des fruits dela croissance.
À la fin du 19e siècle, Smith pose la question suivante : comment accroître la richesse des nations ?
L’accumulation des richesses a été condamnée pendant des siècles. Smith, enposant cette question,
brise un peu les interdits. Il parle du circuit A-M-A’ de la circulation de l’argent.
Smith sort son livre “Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations”,dans lequel il
écrit que la réponse à la question posée, c’est l’accumulation du capital.
2) Travail productif/travail improductif
Pour Smith, la richesse est l’ensemble des choses utiles et...
tracking img