Smoothie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INFO MARCHE

Le nom smoothie vient de « Smooth » en anglais qui signifie doux, onctueux. Les Smoothies ont été commercialisés à la fin des années 1970 par des vendeurs de glace et des magasins diététiques. Ils étaient réalisés à partir d'ingrédients frais et naturels tels que des fruits et légumes mixés, parfois mélangés à des jus de fruit, de la glace pilée, et du yaourt. Les ventes deSmoothies, et les chiffres d'affaires issus de ces ventes se sont accrus depuis le début des années 2000 aux États-Unis et au sein de l'Union européenne.

Introduits en France début 2005 par le britannique innocent, ces produits font un carton. En 2007, ils ont largement contribué au bond de 19 % du marché des jus de fruits. Il faut dire qu’ils profitent de la tendance des « alicaments », del'engouement pour le bio et de la mode du grignotage et du « Snacking », plébiscités par les jeunes actifs.

Contrairement aux purs jus, jus à base de concentré ou nectars les Smoothies n’ont aucune définition légale, ce qui énerve passablement la profession. Car qui dit zéro définition, dit farandole de recettes. Certains revendiquent un 100 % fruits sans conservateur, sucre, eau ou lait, mais d'autresjouent sur le flou juridique et adoucissent leur purée avec des produits lactés. Pour le secrétaire général d'Unijus, Jacques Antoine, on ne rigole pas avec la définition. «Le smoothie n'est pas une dénomination légale, mais une appellation fantaisie qui correspond à une texture et non pas à un contenu.»

Selon la législation, si l'on ajoute du lait, du miel ou autres ingrédients à un jus, ilentre dans la catégorie des boissons. Cette absence de règlementation risque de poser des problèmes au développement du produit mais les choses vont bientôt évoluer. En effet, une commission demandée par les professionnels est actuellement en train d’instaurer une législation qui tentera d’harmoniser la production.

____________________________________________________________

______________Smoothies are a part of the juice and beverage industry, which generates $52 billion in annual revenues globally with $19.4 billion generated in the U.S. alone.

____________________________________________________________

_______________

5 fruits et légumes par jour. Oui, oui mais comment ? Pour remonter votre quota de vitamines journalier, les bars à jus de fruits ont la côte. Larédaction a sélectionné quelques adresses, aux noms équivoques, qui ont eu l'idée juteuse de mettre le smoothie au goût du jour.
Aux quatre coins de la capitale vous trouverez de quoi vous ressourcer en vitamines. Certains bars ont même multiplié les adresses. Le Wanna Juice est présent aussi bien à Odéon, Mouffetard que Montorgueil et Bastille. Tous servent smoothies, soupes et salades à l'image desboutiques Soup&Juice qui ont fait du "manger sain" leur mot d'ordre.

Près du Canal Saint-Martin, là où le bio et l'écolo marchent fort, Bob's Juice Bar est un bar à jus de fruits immanquable de par les grosses lettres de son enseigne (Juice bar) qui s'étalent sur fond bleu et par son ambiance bon-enfant. Ici, dans un petit espace, les fruits sont vos amis tout comme les soupes mais aussi lespetites douceurs (muffins...).

Chez Judicious, on smoothe et c'est delicious ! Tiara et Anaïs ont déclaré "le bio accessible à tous". Du coup, dans leur boutique rue de Charenton on trouve de quoi bien se nourrir, en solide et en liquide. Laissez-vous emporter par les tartes, soupes, wraps, salades mais aussi les jus Turlututu, Atchoum ou Desintox... le tout bio et bon pour votre corps.
Partenairedu "Campanier", Judicious met à disposition des paniers de fruits et légumes à acheter et emporter déjà remplis.

Si vous cherchez un magasin qui vend des bijoux, des bougies, des allumettes mais aussi des jus de fruits, vous êtes servi chez Litchi. Un bar qui, dans un sacré bazar organisé, fait office de fourre-tout à vendre, en voilà une idée originale.
Sous les arcades de la rue Lobineau,...
tracking img