Socialisation primaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1: La socialisation primaire

La famille est le socialisateur principal dans la socialisation de l'individu, les premières interactions se font avec la famille, notamment la mère, qui va passer par l'émotion. Pour les sociologues, la famille est l'institution fondamentale de la vie en société, ils leurs associe plusieurs rôles:
Tisse les différents rôles entre les groupes sociaux,par le mariage
Définir les rôles sexuel, différents des hommes et des femmes
Définit des liens verticaux entre les générations
Constitue une unité économique
C'est elle qui va assumer la socialisation primaire
La famille d'aujourd'hui a subit de nombreuses transformations: couples plus vraiment stables (augmentation divorces, familles recomposées...), elle reste malgrés tout une institutioncar elle garde son rôle en tissant des liens entre les familles: assemble des familles et des univers différents, des liens de filiation et toujours le partage des tâches.

I. Le passage de la famille traditionnelle à la famille contemporaine.
La famille du XXe siècle appelée famille nucléaire ou famille contractuelle (mono-parentale, divorcés …)
A- La famille traditionnelle
La familletraditionnelle est la famille type. Avant, le mariage était central et important: c'est lui qui va seller l'union de deux familles marqué par le religieux. Pour ceux qui ont des biens et du patrimoine elle permet d'hériter: la famille c'est la construction d'une unité économique. Forte distinction des rôle générationel: l'autorité est à l'ainé et les parents règnent sur plusieurs générations et onne devenait adulte qu'à la mort des parents. On se marie tard car il faut une situation économique, forte mortalité des femmes en couche, forte mortalité en général: les familles ne sont pas si élargis. Cette famille est plutôt instable: de cette mentalité nait des remariages, chez les paysans les liens familiaux peuvent être distendus car l'ainé récupère les terres et les autres doivent trouver dutravail: nuit à la stabilité familiale. La famille peut s'élargir: personnel de maisons, gendres … Il y a quand même quelques communautés paysannes plus complexes qui inventent des modes de résidences différentes: Les communautés tausibles et la famille souche (Martine Ségalen).
Communautés tausibles: personnes issus de différentes familles qui s'associent pour s'installer sur des terres quidemandent beaucoup de travail, beaucoup de main d'œuvre: qui peuvent aller de 30 à 100 personnes qui vivent sous le même toit et ou tous les biens sont mis en communs (= on ne peut pas partir!), les mariages sont très contrôles, un maître élu choisit.
La famille souche: c'est la famille qui réunis les trois générations sous le même toit, elle est identifié à la maison, à la résidence, à la ferme ouà la terre. Son objectif est de transmettre aux générations futurs leurs biens. Problème: on ne peut pas identifier un individu seul, tous le monde est associé à la famille, exemple: le nom par rapport au lieu.

Quel est la place de l'enfant dans la famille traditionnelle ?
Les enfants sont important, ce sont les héritiers et les biens qui appartiennent à la famille. Lorsqu'il construit sonlien social, la famille est primordial! A cette époque la notion d'enfant n'existe pas à proprement parler, c'est la thèse des historiens qui ont travaillés sur la fin du moyen-âge, comme Philippe Anès, L'enfant et la vie familial sous l'ancien régime, 1960. C'est à partir de XVIIe siècle que les enfants seront considérés comme tel. Elisabeth Badinter reprendra l'idée en travaillant sur lanaissance de l'amour maternel, pas comme quelque chose de naturel mais comme une construction sociale: L'amour en plus, 1980, au moyen-âge la théologie chrétienne: l'enfant comme force du mal qu'il faut encadré + femmes ne veulent pas allaiter, recours aux nourrisses, « assistante maternelle » ou les abandonnent aux monastères + comportements dangereux tolérés + baptiser l'enfant très tôt dans une...
tracking img