Socialisme et communisme en allemagne de 1949 à nos jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 7 (1507 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 13 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
COMPO - SOCIALISME ET COMMUNISME EN ALLEMAGNE DE 1949 à NOS JOURS


Introduction
- contexte : l’Allemagne dans l’après-guerre est en ruines, après 6 ans de guerre (bombardements, batailles terrestres face aux armées alliées, misère des habitants des villes ; elle est occupée (perte de souveraineté, 4 zones d’occupation en Allemagne et à Berlin, dénazification, démilitarisation, promessed’organisation d’élections libres par les Alliés pour reconstruire une vie politique démocratique après 12 ans de dictature nazie) ; elle est le théâtre de la Guerre Froide (oppositions idéologiques des 2 Grands dès 1945, sommet de la tension lors du blocus de Berlin par Staline et pont aérien orchestré pour ravitailler Berlin Ouest par les Américains essentiellement entre juin 1948 et mai 1949), quifait naître 2 Etats séparés pendant 40 ans, RFA en mai 1949 à l’Ouest (plus Berlin-Ouest), RDA en octobre 1949 alignée sur le système soviétique et membre de toutes les organisations communistes
- définition socialisme et communisme en Allemagne : comme dans le reste de l’Europe, les mouvements socialistes et communistes allemands sont nés au XIXème siècle, mais la spécificité allemande tient àl’union des différents partis politiques se réclamant du socialisme et du marxisme lors du Congrès de Gotha en 1875 ; en Allemagne, les oppositions entre sociaux-démocrates du SPD et communistes du KPD, parti né en 1919 en Allemagne, ont été très vives, et même sanglantes, en particulier au début de la République de Weimar ; tous ces partis ont ensuite connu la répression nazie, puis se reconstituent(comme toutes les autres forces politiques allemandes) après la guerre, sous la surveillance des forces d’occupation
- pbq : s’intéresser aux doctrines et aux actions politiques des forces de gauche, communistes et socialistes (ou social-démocrate – nom du parti socialiste en Allemagne) depuis 1949 revient donc à les étudier dans trois systèmes : la RDA, Etat disparu en 1989 lorsque lesmanifestants détruisent pacifiquement le mur de Berlin, la RFA du temps de la Guerre Froide, et l’Allemagne réunifiée depuis 1989 et jusqu’à nos jours. On peut donc se demander comment les idéologies politiques de gauche, socialisme et communisme, se sont exprimées en RDA, en RFA et dans l’Allemagne réunifiée, et quels sont les débats et actions politiques suscités. Dans quelle mesure socialistes etcommunistes ont-ils contribué à modifier la société allemande ?


I-Le régime communiste de la RDA de 1949 à 1989, un régime totalitaire
1-Le parti socialiste unifié, seul parti autorisé à la tête de la RDA
a) Fusion contrainte du SPD et du KPD au profit des communistes sous la pression de Moscou : SED (un parti unique, socialiste par son appellation, communiste en réalité)
b) Confusion entre l’Etatet le Parti
c) Un parti communiste qui s’aligne sur le PCUS dans le cadre de la Guerre Froide : adhésion au Kominform en 1947 (doctrine Jdanov), au COMECON ou CAEM (en réplique au Plan Marshall), au Pacte de Varsovie...
2-Un régime qui veut édifier une société nouvelle 
a) Mise en place d’une économie collectivisée
b) Des organisations de masse pour encadrer la jeunesse et éduquer l’ensembledes citoyens
c) Une société sous surveillance de la STASI
3-Un régime qui en réalité ne satisfait pas pleinement les idéaux d’égalité et qui emploie la force
a) Lors des manifestations ouvrières de 1953 : insurrection réprimée par le pouvoir et les Soviétiques face à des ouvriers qui manifestent pour de meilleures conditions (et pour l’unification des 2 Allemagnes)
b) Le Mur de Berlin face auxexils nombreux d’Allemagne de l’Est vers la RFA voisine : édifié en août 1961
c) Une opposition réprimée et qui espère beaucoup des changements introduits par Gorbatchev, jusqu’à ce que, lâchée par l’URSS, la RDA ne puisse plus contenir les manifestations pacifistes


II-En RFA, le parti social-démocrate, un parti d’opposition puis de gouvernement après une profonde mutation (1949-1989)...
tracking img