Socialisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 169 (42001 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Werner SOMBART (1863-1941)
Professeur à l’Université de Breslau

1898

Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle
Un document produit en version numérique par Serge D’Agostino, bénévole, professeur de sciences économiques et sociales en France Courriel: Sergedago@aol.com Dans le cadre de la collection: "Les classiques des sciences sociales" Site web:http://www.uqac.ca/Classiques_des_sciences_sociales Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l'Université du Québec à Chicoutimi Site web: http://bibliotheque.uqac.uquebec.ca/index.htm

Werner Sombart, Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle (1898)

2

Cette édition électronique a été réalisée par Serge D’Agostino, bénévole, professeur de sciences économiques etsociales en France à partir de :

Werner Sombart, Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle. Paris : V. Giard et E. Brière, libraires-éditeurs, 1898.

Polices de caractères utilisée : Pour le texte: Times, 12 points. Pour les citations : Times 10 points. Pour les notes de bas de page : Times, 10 points. Édition électronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2001 pourMacintosh. Mise en page sur papier format LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’) Édition numérique réalisée le 10 novembre 2004 à Chicoutimi, Ville de Saguenay, province de Québec, Canada.

Werner Sombart, Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle (1898)

3

Table des matières
Préface I. II. III. IV. V. VI. VII. Origine et tendance Le socialisme utopique La préhistoire du mouvementsocial Le développement des variétés nationales Karl Marx La tendance à l’unité Courants contemporains

VIII. Conclusion Chronologie du mouvement social

Werner Sombart, Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle (1898)

4

Préface

Retour à la table des matières

Les études que je publie ici étaient à l'origine des conférences que j'ai faites en automne 1886, à Zurich, devantun public très hétérogène, mais en majorité sympathique et enthousiaste. L'accueil qu'elles ont reçu et le vif désir exprimé par quelques auditeurs de les voir publier, ont fini par avoir raison des scrupules que j'avais à ce sujet et que doivent comprendre tous ceux qui sont au courant de ces choses. Ces conférences sont évidemment complétées et développées en plusieurs endroits ; elles ontégalement subi un changement de forme - traduites qu'elles sont du parler libre en « style de papier », le seul que la parole écrite puisse supporter - mais leur caractère propre est demeuré, surtout la forme serrée dans laquelle avait été enfermée l'immensité des sujets traités. Ceci je l'ai fait exprès. Car, ce que j'ai voulu donner au nombreux public de mes conférences de Zurich, et ce que je veuxdonner également dans ce petit livre, c'est une image d'ensemble succincte, précise et unitaire du « Socialisme et du mouvement social au XIXe siècle ». W.S.

Werner Sombart, Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle (1898)

5

Chapitre I
Origine et tendance

Il est encore arrivé, ce que voulaient les étoiles: La volonté et la loi; et la volonté de tous N'est devenue qu'unvouloir unique, parce que cela devait être; Et devant la volonté l'arbitraire se tait. GOETHE. Urworte.

Retour à la table des matières

Messieurs, En commençant le Manifeste du parti communiste par les paroles célèbres : « l'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes », Karl Max a formulé, selon moi, une des plus grandes vérités qui remplissent notresiècle. Il n'a cependant pas dit la vérité tout entière. Il n'est pas exact que toute l'histoire de la société se réduise à des luttes de classes. Si nous voulons faire entrer « l'histoire universelle » dans une formule, nous serons forcés, je le crois, de dire qu'il y a deux antagonismes autour desquels tourne toute l'histoire de la vie sociale, comme autour de deux pôles ; je les appellerai les...
tracking img