Socio de la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3795 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOCIOLOGIE DE LA MONDIALISATION

On peut préciser la notion de mondialisation par le terme de capitalisme. La mondialisation du capital n’est pas un phénomène nouveau. Le capital est né avec la mondialisation, il y a au moins cinq ou six siècles. Aujourd’hui, ce phénomène a atteint la planète entière.
On a abandonné deux idées qui ont régi l’occident pendant une longue période. La premièreest l’idée que l’on allait d’une façon inexorable vers un avenir radieux. La seconde est que notre avenir était tracé.
Il existe aujourd’hui de grands courants migratoires.
80% de l’information qui est consommée sur la planète entière est produit des 6 grandes agences de presse, dont trois sont nord-américaines.

Qu’est-ce que le capital et le capitalisme ?
Le capitalisme est un systèmeparticulier qui permet de produire et d’échanger.
Le capital est un concept, ce n’est pas une chose. Le capitalisme correspond à un système organisé, un ensemble de structures qui fonctionnent de façon cohérente pour assurer la production.
Il faut essayer de comprendre et de définir le capital et le capitalisme. On ne peut pas réduire l’économie à une technique. Il existe différentes théories :Classique : ils ont mis l’accent sur la valeur travail
Physiocrates : la terre est source de richesse
Modernes : valeur travail
Néo-classique : la valeur travail dépend de nos besoins

Depuis Aristote, on a commencé à se poser cette question entre l’économie, la société et la politique. Les premiers qui y ont réfléchi étaient les anciens Grecs. La Renaissance italienne et européenne est lafondation du système capitaliste.
Le dictionnaire de la langue française de 1936 définit le terme capitalisme comme un ensemble de capitalistes. Le Robert : comme un système économique basé sur la propriété privée du marché. Ces définitions ne sont pas fausses mais ne sont pas assez précises.
Le capitalisme naît en tant que système socio-économique à partir de la confluence de plusieurs facteurs auxXV – XVIe siècles. Braudel situe son apparition aux XIII – XIVe. Ce qui est sûr c’est qu’il apparaît dans quelques régions de l’Europe occidentale dans la période du féodalisme tardif, entre le XVe et le XVIe.
Plusieurs facteurs jouent un rôle important : l’éclosion des forces productrices en Europe, de la technique / technologie, de la science. La « découverte du nouveau monde » a été unfacteur important.

Les grandes périodes du capitalisme
Il naît en tant que système socio-économique dans quelques régions de l’Europe occidentale : Venise, Gêne, Bruges, Amsterdam, Lyon, Londres. A ce moment là, il y a une accumulation du capital. Des forces productrices et le commerce se développent de façon très importante. Apparaît dans les rapports sociaux de l’époque une marchandise (tout cequi sert à remplir un besoin) particulière. Cette marchandise nouvelle est la seule qui produit de la richesse dans sa consommation. C’est la force de travail. La relation entre seigneur et serf est un contrat social. Apparaît en Europe une masse de population qui ne vit plus dans les terres du seigneur. Elle va s’installer dans les villes. C’est l’image du vagabond qui est libre. Il ne possède rienque sa force de travail.

Le capital est donc bien un rapport social entre celui qui a les moyens de production et celui qui ne possède rien (Cf. Karl Marx). C’est le rapport entre argent et marchandise qui amène à l’exploitation. Tous les systèmes se basent sur l’exploitation. La nouveauté dans le capitalisme est la recherche du profit et l’expansion mondiale. Telle est la logique du système: abolir les entraves pour permettre l’accumulation des profits. La logique de l’expansion mondiale n’est pas nouvelle. C’est une sorte de loi qui régit le fonctionnement du système capitaliste : la recherche du profit et l’expansion mondiale. Pour produire plus et moins cher la durée du temps de travail doit être augmentée ou les salaires baissés. Le capitalisme a connu un grand essor dans tout...
tracking img