Socio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Questions d’examens proposées par les étudiants

1. Quels sont les dangers du "quadrimoteur"

Le quadrimoteur est l’alliance « science-technique-industrie+profit ». Il y a un risque -d’affaiblissement des états car les citoyens ne savent plus juger correctement leurs politiques et donc ne savent pas voter. Ils n’ont plus de jugement critique (ils perdent une partie de leur citoyenneté).-d’un développement du néo obscurantisme. Ceux qui connaissent connaitront encore plus et ceux qui ne connaissent pas connaitront encore moins. Cela creuse un fort écart entre ceux qui ont les connaissances et ceux qui ne le sont pas. Cela créera une élite de spécialistes qu’il faudra croire sur parole.

-d’un morcellement des savoir vu les progrès de l’information et de la connaissance.2. Différencier cadrage épisodique, cadrage thématique et cadrage interprétatif ?

-cadrage épisodique : on présente un sujet à l’aide de reportage en mettant l’accent sur des individus, des séquences. Il y a une imputation personnelle du reportage via les interviewé (c’est la faute du chômeur si il est au chômage,…)
-cadrage thématique : on présente le sujet dans son contexte objectif enprésentant des statistiques,… il y a une imputation collective au problème (si on est pauvre c’est de la faute du gouvernement).
-cadrage interprétatif : schéma de perception du monde qui dépend de notre expérience sociale, de notre vécu et qui permet aux individus d’identifier et de classer l’événement.

Ces différents cadrages nous permettent de donner un sens différents à des événements.3. Les médias peuvent-ils remplir un rôle d'apprentissage (culturalistes vs matérialistes)?

Deux thèses qui s’opposent:
-Peter Golding : thèse matérialiste
Les écarts de connaissance résultent des facteurs économiques.
La pauvreté matérielle entrave la capacité d’acquérir des ressources culturelles.
La précarité exprime notre consommation aux médias.

-John Fiske: Culturaliste
L’écart deconnaissance est produit par les institutions socioculturelles (écoles,…)
L’écart dépend donc des institutions qu’on fréquente.
Les médias renforcent les inégalités, les écarts de connaissance.

Les médias ne comblent ni ne réduisent les écarts de savoir entre les membres des divers groupes sociaux ou culturels. Ils ont même tendance à les pérenniser, sinon à les renforcer.

4. -Quellessont les trois formes de la sociologie de la communication? Expliquez

-Au niveau interpersonnel: on fait de la communication “ face à face ”. cela fait d’elle une communication limitée, précaire, spontanée. Elle est vécue sur l’un de registres de la sympathie, l’affectif prenant le pas sur le cognitif.
-Au niveau institutionnel: elle concerne les échanges entre hommes et femmes agissant dans lecadre de rôles bien déterminés (gouvernés – gouvernants, producteurs – consommateurs,…).ces échanges obéissent à des réglèes écrites ou non qui ordonnent les relations. Il y a toujours une relation avec un subordonné.
-Au niveau médiatique: cette communication se situe entre les deux précédentes. Elle se fait via les médias et permet d’envisager une multiplicité des relations, des influences,…5. Pour être objective, l'information journalistique doit remplir trois conditions. Citez-les et expliquez-les. Que pensez-vous de ces conditions?

-L’exactitude descriptive: respect de la vérité des faits, tout ce qu’on dit doit être vrai et vérifiable.
-La justesse normative: respect de la vérité des idées. Ce respect est bâti sur le pluralisme des points de vue.
-L’authenticitéexpressive: respect de la vérité des formes d’expression. Il faut argumenter son point de vue et l’assumer.

6. -En quoi le cordon sanitaire médiatique francophone belge est-il un recul démocratique? 



-Il constitue une entorse à l’objectivité : en n’invitant pas les partis d’extrêmes droites au débat, on ampute l’opinion publique d’un de ses facettes les moins reluisantes.
-il constitue un...
tracking img