Socio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 59 (14550 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire économique

Cours de Jérôme Ballet
(2002/2003)

Objet de ce cours : répondre à la question « Qu'est-ce que la richesse ? » (plus spécifiquement : « Qu'est-ce que la valeur d'un bien ? »), essentiellement sous l'angle historique.

Sujets étudiés :
• le mercantilisme (XVIe-XVIIe siècles) p. 1
• la physiocratie (XVIIe-XVIIIe siècles) p. 2
• la révolution industrielle enGrande-Bretagne (1760-1830) p. 4
• Les classiques
• Adam Smith (1723-1790) p. 5
• David Ricardo (1772-1823) p. 6
• Thomas Robert Malthus (1766-1834) p. 8
• Karl Marx (1818-1883) p. 8
• Les marginalistes ou néoclassiques
• Jean-Baptiste Say (1767-1832), précurseur des néoclassiques p. 11
• Les néoclassiques p. 11
• La situation du Royaume-Uni après 1918 p. 19
• La crisede 1929 p. 20
• John Maynard Keynes (1883-1946) p. 21
• Le New Deal p. 23
• Les crises pétrolières p. 23
• Les crises financières p. 25

Annexes

• Les cycles économiques p. 27
• Multiplicateur, accélérateur, oscillateur p. 28

Index p. 30

Le mercantilisme (XVIe-XVIIe siècles)
Contexte : On est à l'époque des grandes découvertes. Il y a un enjeu de domination du monde. (LePortugal, premier pays à avoir colonisé l'Afrique, est le pays dominant. L'Espagne va prendre de l'influence avec l'Amérique, notamment l'Amérique du Sud). C'est dans ce contexte que les mercantilistes vont s'interroger sur ce qu'est la richesse et comment on peut l'accroître.
La pensée : Avant les mercantilistes, on disait que s'il y avait des riches dans la population, c'est que le roi n'avait pasponctionné assez. Les mercantilistes disent au contraire qu'il faut qu'une partie de la population (les gros commerçants) s'enrichisse pour que le roi s'enrichisse.
( Nécessité d'une population nombreuses (populationnisme) et travailleuse.
a) Permet de payer des bas salaires (et donc d'augmenter les profits).
⇒ Réformes pour forcer la population à travailler : toute personnevoyageant sans autorisation peut être forcée au travail ; mise en place de « maisons de travail » pour sélectionner les gens aptes au travail ; préconisation du travail des enfants (Colbert fait travailler les enfants dans les manufactures dès l'âge de 6 ans).
b) Permet d'avoir une armée plus grande ⇒ Colonisations (population (, richesses ().
( Nécessité d'avoir un stock d'or important (=richesse).
a) Permet de financer la guerre.
b) Permet de faire baisser le coût de l'emprunt (plus il y a d'or, de prêteurs d'or, plus la concurrence fait baisser les prix).
⇒ Nécessité d'avoir une balance commerciale excédentaire (→ protectionnisme). Création de manufactures d'Etat. Taxation forte des produits manufacturés à l'importation. Interdiction d'exporter les matièrespremières (qui doivent être importées à bon marché). Développement des voies maritimes.
Les mercantilistes :
• Antoine de Montchrestien (français, 1575-1621). Fut l'un des premiers à affirmer l'importance décisive dans la vie sociale des activités économiques de production et d'échange des biens, que l'Etat, selon lui, doit encourager.
• Jean-Baptiste Colbert (français, 1619-1683). A géré lafortune personnelle de Mazarin. Fut (entre autres) contrôleur général sous Louis XIV. On a donné le nom de « colbertisme » à son système qui était une application des principes mercantilistes énoncés par Montchrestien et Laffemas : il s'agissait d'assurer la plus-value des exportations sur les importations, afin d'acquérir des métaux précieux. ⇒ essor donné à l'industrie par les manufactures d'Etat(Gobelins) ou privées (Saint-Gobain), protectionnisme pour favoriser l'industrie naissante, forte taxation des produits finis à l'importation, encouragement de l'exportation par voies maritimes.
• William Petty (anglais, 1623-1687). Considéré comme le père fondateur de l'économie. Pour lui, on mesure la richesse d'un pays par ce qu'il est capable de dépenser. Les prix des marchandises sont...
tracking img