Sociologie de l'opinion publique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie de l’opinion publique

Objectif: Connaissance et comprendre les controverses dans l’opinion publique
L’opinion est un objet de recherche et une source de tensions et de difficultés.
Elle joue un rôle important dans les démocraties (sondages, journalistes, etc.). Il y a un certain nombre d’acteurs et d’usages de la notion.

Examen : Ecrit 2h (question de cour + lecturecomplémentaire)

30/09/09

La difficulté de l’approche c’est de rompre avec le sens commun, à mettre en question l’usage courant. Il faut donc questionner l’évidence et fabriquer une approche qui est différente de celles dans d’autres sphères de la vie. On parle de quelque chose qui est connu par tout le monde. Il faut donc resté dans un discours de scientistes. Dans le sens communtout le monde sait ce que c’est l’opinion publique. L’ensemble des acteurs en société font une sociologie spontanée et donne l’avis sur certaines questions qui partagent le même lexique et idée comme la sociologie. Le sociologue doit mettre à distance ces avis. La prétention de la sociologie politique est donc d’étudier l’objet de manière objective (point de vue neutre sans jugement de valeurs),méthodique (étapes de formation des connaissances) et générale (dégager d’informations générales qui dépassent des informations particulières). On se dégage des valeurs et des idéologies (recherche de vérité) qui utilise des protocoles d’analyse.

Le rapport entre le sens commun et la sociologie est analyse par

Bourdieu et all. : Le métier du Sociologue : « Le fait (scientifique) est conquiscontre l’illusion du savoir immédiat. » «Le sociologue n’a jamais fini avec la sociologie spontanée et doit s’imposer une polémique incessante contre les évidences aveuglantes qui procurent à trop bon compte l’illusion du savoir immédiat et de sa richesse irrépassable.» Polémique incessante : il faut toujours les mettre en distance et rompre avec l’illusion du savoir immédiat, mais qu’il fautadopter un savoir neutre, général et méthodologique.

Durkheim affronte ces difficultés de manière suivante :

- Etudier les faits sociaux comme des choses :

Il faut objectiver. Il y a toujours les sciences dures en face qui démontrent les limites de cette objectivation. Il n’y a (presque) pas de situations de laboratoire comme en physique par exemple. On ne peut pas neutraliser l’ensemble ducontexte. Autre différence avec les sciences dures c’est le langage (mathématique et statistique) que l’on n’utilise pas dans la vie quotidienne et donc en dehors du sens commun.[1] La difficulté c’est d’avoir des protocoles qui ont prétention d’être scientifiques. En sciences dures on a 5 étapes : 1) observation (d’une anomalie qui ne correspond pas à une théorie établie), 2) décrire (ce qui sepasse), 3) formuler une hypothèse que l’on 4) vérifie et en faire une 5) théorie. Dans les Sciences Sociales on procède de la même manière : La vérification (4) pose des problèmes car on n’a pas de laboratoire et on ne peut pas isoler un variable à contrôler. Et on ne peut pas répéter l’expérience à n’importe quel moment dans le futur. Ce qu’on étudie, l’opinion publique, a sa propre historicité etdépend du contexte social et culturel. Avantage de la comparaison : Quand on compare deux pays on va voir que l’objet même bouge énormément.

- Expliquer un fait social par le social :

Les faits sociaux ne sont pas le produit de forces surnaturelles ou de forces complètement individuelles. Il faut chercher une structure sociale et comparer avec la conjoncture historique.

Bilan :

1) Lesobjets des Sciences Sociales sont en évolution constante ce qui rend difficile une application du modèle des sciences dures. Les faits sociaux qu’on étudie ne sont jamais identiques. (Les personnes que l’on interroge ne sont pas les mêmes, physiquement et idéologiquement). Il faut donc bien savoir sur qui on travaille. Et il faut situer la parole de ces personnes dans un contexte et ne pas la...
tracking img