Sociologie des organisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie des organisations:

I- Un regard récent sur l’entreprise en tant qu’objet sociologique:

La sociologie traditionnelle se portait sur la famille ou les écoles, aujourd’hui elles se portent sur les entreprises.

Cet intérêt peut s’expliquer de deux perspectives de la sociologie. Deux définitions:

1) la sociologie se définie par l’ étude de la construction des règles que sedonne tout groupe humain pour agir. (Durkheim)

2) elle peut se traduire aussi par l’ étude du sens que les individus donnent à leurs actions. (Max Weber)

On peut se poser la question suivante: Quelles sont les divergences des fondateurs de la sociologie ?




Pendant longtemps, l’ entreprise n’ a pas trouvé de place dans ces deux perspectives.

Selon la 1 èreperspective:
On a longtemps considérée que les règles étaient définies par les contraintes. Ces contraintes étaient assez fortes pour entraver la liberté du groupe humain dans l’ entreprise. On parlera alors d’ une vision déterministe des structures. La construction des règles de l’ entreprise est expliquée par l’ influence directe des contraintes. On ne s’ intéresse pas à l’ entreprise.
Les règlespeuvent varier selon la taille, la technologie (…) de l’ entreprise.

Selon la 2nd perspective:
Le sens attribué à l’ action des individus a été le travail. L’ entreprise n’ était que le lieu ou s’ accomplit le travail.
Le travail a été l’ objet d’ une interprétation sociopolitique. Il y a un esprit critique du capitaliste et du taylorisme. Le travail en lui-même se traduit par les individus,les conflits, les mouvements ouvriers (…).

II- De la sociologie du travail à la sociologie spécifique: l’ entreprise.

L’ objet premier des sociologues a donc été le travail.

On peut distinguer trois époques: - la sociologie du travail
- la sociologie des organisations
- lasociologie des entreprises

La sociologie du travail: on parlera de sociologie industrielle. Période qui dure jusqu’ en 1975. L’entreprise est parfois ignorée ou considérée comme le lieu de tension sociales. L’explication principale du système des relations sociales est les classes sociales, la lutte des classes.

La classe qui caractérise la société de l’ époque est la classe ouvrière. Il y acroissance des ouvriers jusqu’ en 1975. C’ est la classe la plus importante.

Les objets d’ étude principaux sont les relations professionnelles, les luttes sociales, le syndicalisme, les conditions de vie dans l’ entreprise.

Cette sociologie du travail est une critique du taylorisme et de l’aliénation du travail.

Les auteurs de l’époque sont Georges Friedman, Pierre Naville, AlainTouraine.

Progressivement la sociologie du travail va s’ orienter vers la sociologie des organisations.

La sociologie des organisations: Elle s’ étend de 1975 à 1990.
Les caractères principaux du système de relations sociales est l’ acteur et son autonomie.

Il existe 5 caractéristiques de la société:
-Il y a une période de crise (fin 70). De nombreux changement économique s’opèrent,tel que l’ augmentation du prix du pétrole, l’accélération des changes du Japon et des pays du Sud- est asiatique.

-Il existe 3 acteurs principaux (le patronat, le syndicat et l’ état) qui vont être sur un consensus tacite, plus précisément la revalorisation de l’ entreprise. L’entreprise devient alors un lieu de socialisation privée et remplace certaine institutions (l’église) en déclin.-On observe une stabilisation puis une baisse du nombre d’ ouvriers. Le nombre d’ouvriers qualifiés augmente et le nombre non qualifiés régresse.

-Déclin du syndicalisme.

-Apparaît une évolution technologique, le taylorisme cède la place à une nouvelle organisation du travail. Cette nouvelle organisation est elle centrée sur la cohérence, les performances individuelles et l’...
tracking img