Sociologie la famille l'ecole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12228 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Licence de sociologie / L1 Connaissance de la société française.

La socialisation : famille et école Lectures complémentaires

En complément au dossier statistique, les étudiants trouveront 5 textes tirés de l’actualité, deux relatifs à la famille et 3 relatifs à l’école. 1- Enfants, mariages, divorces, la révolution familiale par Anne Chemin, Le Monde 2- Les révolutions del'homoparentalité, par Anne Chemin, Le Monde 3- Redoutable égalité des chances par François Dubet, Libération 4- Les causes sociales des inégalités à l’école par Marie Duru-Bellat, L’observatoire des inégalités 5-L’école peut-elle réduire les inégalités sociales ? par Louis Maurin, L’observatoire des inégalités. Leur lecture est fortement recommandée.

Enfants, mariages, divorces : la révolution familiale
LEMONDE | 27.01.06

Un rapport parlementaire analyse les mutations advenues en moins de deux générations. Les députés plaident pour des avancées sur le pacs mais rejettent le mariage entre homosexuels.

n un demi-siècle à peine, la famille a accompli sans tapage une véritable révolution. Déclin du mariage, croissance de l'union libre, fragilisation des couples, développement des famillesrecomposées : la famille des années 2005 est loin de ressembler à celle des lendemains de la seconde guerre mondiale. Pour analyser les mutations qui se sont produites en moins de deux générations, le président de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, a créé, il y a un peu plus d'un an, une mission d'information présidée par l'un des artisans du pacs, le député (PS) de Paris Patrick Bloche. Dans ledocument final, qui comporte plus de 400 pages, Valérie Pecresse, rapporteure de la mission et porte-parole de l'UMP, dresse le portrait des familles d'aujourd'hui.

Le recul du mariage. Au fil des décennies, le mariage n'a cessé de décliner : alors qu'en 1970 les maires célébraient près de 400 000 mariages, ils en ont recensé à peine 280 000 en 2005, ce qui représente une baisse de 30 %. "Le déclinde la nuptialité n'est pas lié à un véritable rejet du mariage, même si pèse indéniablement sur l'institution, surtout dans les années 1970, l'image traditionnelle du "mariage bourgeois", analysait en 1998 le rapport de la sociologue Irène Théry, "Couple, filiation et parenté aujourd'hui". Plus fondamentalement, c'est la place sociale de l'institution matrimoniale qui a changé avec latransformation des représentations du couple : le choix de se marier ou non devient une question de conscience personnelle." Lorsqu'ils se marient, les couples se décident d'ailleurs de plus en plus tard. L'âge moyen lors de la célébration a augmenté de près de six ans depuis 1970 : il est désormais de 28,8 ans pour les femmes et de 30,9 ans pour les hommes. Aujourd'hui, beaucoup de couples choisissentl'union libre, qui est "plus fréquente et dure beaucoup plus longtemps qu'auparavant", souligne le rapport de la mission parlementaire. Pour l'immense majorité d'entre eux, cette forme de conjugalité inaugure la vie à deux : neuf couples sur dix ont débuté ainsi contre seulement un sur six au début des années 1970. "L'union libre devient une forme de vie commune parfaitement balisée, qui ne concerneplus seulement une population marginale ou très jeune, mais qui est, au contraire, particulièrement répandue chez les hommes et les femmes qui ont déjà fait l'expérience d'une rupture d'union", souligne le rapport de la mission. Parallèlement, le pacte civil de solidarité (pacs) s'est peu à peu imposé comme une forme de conjugalité à part entière : depuis sa création, en 1999, près de 170 000 pactesont été signés. La fragilisation des unions. Entendue par la mission parlementaire, France Prioux, directrice d'études à l'Institut national d'études démographiques (INED), constate que "l'instabilité conjugale s'accroît dans toutes les catégories d'union". Aujourd'hui, la France recense ainsi 42 divorces pour 100 mariages, contre seulement 12 divorces pour 100 mariages en 1970. Parmi les...
tracking img