Sociologie politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 86 (21372 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOCIOLOGIE POLITIQUE: ACTEURS ET ORGANISATION

Introduction:
Objet: les acteurs de la démocratie.
Deux options:
-Fonctionner par périodes→approche chronologique de type historique: En fonction des périodes, des acteurs nouveaux émergent. A chaque fois qu'un nouvel acteur apparaît, non seulement il prend une fonction mais en plus, cela redéfinit le rôle des autres (comme dans les médias: ledéploiement d'internet conduit à redéfinir le rôle de la télévision, de la radio , de la presse écrite..) .
-Traiter acteur par acteur→lecture sociologique . Chaque acteur a sa propre histoire . Deux histoires s'imbriquent: une histoire générale de la démocratie et chaque acteur a son histoire.

Dans l'Ancien régime , on parle du principe qui structure l'ancien régime: la légitimité du pouvoirprocède de Dieu (monarchie de droit divin) , ce n'est pas le peuple qui est à l'origine du pouvoir.
Ce n'est pas pour autant que l'Ancien régime et le pouvoir royal se désintéressent de la réalité populaire, ils essaient d'en tenir compte.
Comment la réalité populaire(le « peuple »→pas une réalité physique mais un concept) s'incarne? Se manifeste? Plusieurs formes de représentation du peuple:-Le « peuple » existe sous forme de révoltes . Cela donne une indication de résistance de la société . Derrière une révolte, le pouvoir royal prend des mesures (importation de blé, ..) pour calmer le jeu socialement.
-L'opposition au pouvoir monarchique par les Parlements (XVIIe et XVIIIe). Chaque province du royaume a un Parlement(un magistrat, un juge) . Ils doivent valider les textes du roi,ils vont très régulièrement contester les ordonnances royales au nom d'un certain état de la société (état de l'opinion publique) . Ils prétendent parler au nom d'un certain « peuple » qui est celui de leur province . Le conflit très fort entre le pouvoir judiciaire, les parlements et l'exécutif, au moment de la révolution française , conduit à une défense forte à l'égard des juges. On ne va pasdonner autant de pouvoir au judiciaire, il ne sera qu'une autorité mais jamais un pouvoir.
- Surtout au XVIIIe, on voit progressivement émerger une presse (journaux... ). Mise en place de quelque chose d'important: les bonimenteurs (gens qui font circuler l'information), ils portent en eux une certaine opinion publique . La presse entend exprimer une opinion qui reflète l'état de la société .
-FinXVIIIe: on voit émerger la figure des intellectuels qui s'engagent, prennent position et publient des choses et même s'imaginent redresseurs de torts: affaire Calas. On le soupçonne d'être passé protestant, on le juge de manière expéditive et on le fait ruer. Voltaire tente plus tard de corriger cette histoire et rétablir son honneur →prise de conscience d'un certain intégrisme religieux. Il faitcela au nom d'une certaine idée du peuple, de l'opinion publique. Il tente de se présenter comme un guide pour l'opinion publique.

Nouveauté à partir de la Révolution: le peuple devient le fondement du pouvoir. Le pouvoir politique tire sa légitimité du peuple→souveraineté populaire. Principe simple, mais difficulté: Qui, qu'est ce qu'est « le peuple »??
Le peuple n'est pas une collectiond'individus. Rousseau dit que c'est la qualité de son raisonnement qui fait le peuple.
Nouveaux acteurs:

-Première figure: celle qui domine à partir de 1789→ figure de l'élu parlementaire. Le peuple va ici s'incarner à travers l'élection . Principe lourd et difficile car l'élection est un mécanisme qui crée de la légitimité mais aussi une technique de décision. Au début de la révolution, on a uneénorme croyance en la révolution. Mais: qui vote?→ Qui est le « peuple »? puisque l'élu tire sa légitimité du peuple. Or, dès 1789 , on exclut plein de gens → suffrage censitaire . On exclut les femmes, les pauvres. A la fois on fait la promotion du principe d'élection mais on a une définition du peuple très restrictive→vote par catégorie sociale: les catégories sociales les moins élevées ne...
tracking img